Montagne de Céüse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Montagne de Céüse
Vue estivale du versant sud-est de la montagne de Ceüse.
Vue estivale du versant sud-est de la montagne de Ceüse.
Géographie
Altitude 2 016 m, Pic de Céuse[1]
Massif Bochaine (Alpes)
Coordonnées 44° 30′ 31″ nord, 5° 57′ 42″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes
(Voir situation sur carte : Hautes-Alpes)
Montagne de Céüse
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Montagne de Céüse

La montagne de Céüse est un sommet montagneux des Hautes-Alpes culminant à 2 016 m d'altitude. C'est un site classé Natura 2000. Elle constitue le point culminant du massif du Bochaine. Elle abrite de grandes parois d'escalade.

Toponymie[modifier | modifier le code]

D'après Lou Tresor dóu Felibrige (entrée « séuse, selze, selserou, salserou »), le nom de Céüse a pour origine le latin[2] silex, -icis, et signifie « silex, caillou » en occitan.

Le nom de Céüse pourrait aussi provenir d'une origine celtique : Secussia en 1288 qui devient Séüse en 1522. Segusius signifierait « espèce de chien d'origine celtique » auquel est ajouté le suffixe adjectival -ia qui signifie « montagne ». Ainsi, Secussia devient Céüse, la « montagne des chiens »[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

La montagne de Céüse est un sommet des Alpes du Sud s'élevant dans le département français des Hautes-Alpes, entre Gap et Veynes, dans la région naturelle du pays du Buëch. Son relief est constitué d'une corniche en forme de fer à cheval. Elle culmine à 2 016 m d'altitude au pic de Céüse, à l'est de la corniche. Sur le versant est, un passage nommé pas du Loup permet d'accéder au plateau de Céüse[4].

Géologie[modifier | modifier le code]

La montagne de Céüse est un bel exemple de synclinal perché, comme la montagne de Saint-Genis, au nord d'Eyguians, dans le même massif.

Activités[modifier | modifier le code]

Station de sports d'hiver[modifier | modifier le code]

La montagne de Céüse abrite une petite station de ski sur la commune de Manteyer ainsi qu'au col des Guérins, au-dessus de Sigoyer. Cette station a été fermée durant l'hiver 2020.

Site d'escalade[modifier | modifier le code]

Les falaises de Céüse sont aussi un site d'escalade très connu des grimpeurs. On y trouve l'une des voies les plus dures au monde : Biographie ou Realization : 9a+ (niveau quasi extrême en escalade).

Début août 2020, le grimpeur allemand Alexander Megos vient à bout de la voie Bibliographie, la seconde voie de l'histoire notée 9c[5], soit la notation la plus haute proposée jusque-là.

Protection environnementale[modifier | modifier le code]

La montagne fait partie, avec la montagne de Saint-Genis, du site Natura 2000 Céüse - Montagne d'Aujour - Pic de Crigne - Montagne de Saint-Genis.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Carte IGN classique » sur Géoportail.
  2. Marc Biston : Photographe pour Focale Emotions., « Hautes-Alpes : La fermeture définitive de Céüze actée ce lundi soir. Les installations seront démontées. », sur D!CI TV & Radio (consulté le 29 février 2020)
  3. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : Volume 1er Formation préceltique, celtique, romane, p. Chapitre III p 132
  4. « Pic de Céüse (2016m) par le Pas du Loup », sur www.altituderando.com (consulté le 8 novembre 2017)
  5. Grimper, « Alex Megos enchaîne un potentiel 9c à Céüse ! », sur Grimper.com : l'actualité de l'escalade, tests matériel d'escalade, salles d'escalade (consulté le 18 août 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]