Mont du Pain de Sucre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pain de Sucre.
Mont du Pain de Sucre
Vue du mont du Pain de Sucre et de son téléphérique.
Vue du mont du Pain de Sucre et de son téléphérique.
Géographie
Altitude 396 m
Coordonnées 22° 56′ 59″ S 43° 09′ 23″ O / -22.94962, -43.156496 ()22° 56′ 59″ Sud 43° 09′ 23″ Ouest / -22.94962, -43.156496 ()  
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
État Rio de Janeiro
Município Rio de Janeiro
Géologie
Roches Granite
Type Inselberg

Géolocalisation sur la carte : Rio de Janeiro

(Voir situation sur carte : Rio de Janeiro)
Mont du Pain de Sucre

Géolocalisation sur la carte : Brésil

(Voir situation sur carte : Brésil)
Mont du Pain de Sucre

Le mont du Pain de Sucre, ou simplement le Pain de Sucre (Pão de Açúcar en portugais), est un pic situé dans la ville de Rio de Janeiro au Brésil. Il culmine à 396 mètres d'altitude et est accessible par un téléphérique.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Carte française de la baie de Guanabara vers 1555.

Le nom de Pain de Sucre serait apparu au XVIe siècle à l'instigation des Portugais. Il devrait son nom à sa forme très particulière évoquant les blocs de sucre raffiné et placé dans des moules en argile pour être transportés par bateau à l'époque du commerce de la canne à sucre.

La carte de la colonie française de France antarctique de la baie de Guanabara dressée vers 1555 montre la confirmation topographique initiale du mont du Pain de Sucre, dénommé initialement « Pot de beurre ».

Il est cependant possible que cette explication ne soit qu'une étymologie populaire, le nom dérivant peut-être du tupi-guarani Pau-nh-acuqua (« grande colline » en français).

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue du mont du Pain de Sucre au premier plan avec le Corcovado au dernier plan, sur sa gauche.

Ce pic, bloc monolithique de granite, est le seul parmi tous ceux de la ville de Rio de Janeiro à s'élever directement depuis le bord de mer. Il se situe sur une péninsule à l'entrée de la baie de Guanabara

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue du mont du Pain de Sucre et de son téléphérique.

En 1907, l'ingénieur brésilien Augusto Ferreira Ramos a l'idée de relier les collines par câble aérien. Il fonde en 1910 la Société pour le Pain de Sucre et commence les travaux. Le projet est mis en œuvre en Allemagne et réalisé par des travailleurs brésiliens. Chaque élément est hissé en escaladant la montagne ou par le biais de câbles en acier. Le téléphérique est achevé en 1912 ; c'est le premier du pays et le troisième au monde. Les premières cabines sont partiellement en bois et restent en service pendant soixante ans. Un nouveau modèle ayant l'avantage de décupler la capacité de transport entre service en 1972. En 2009 est commandée une troisième génération de téléphérique.

Activités[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le téléphérique actuel relie la base de Morro da Babilônia au sommet de Morro da Urca à 220 mètres d'altitude, puis le sommet du Pain de Sucre. Ce second tronçon long de 1 400 mètres est équipé de cabines sphériques panoramiques qui permettent de transporter 65 passagers toutes les vingt minutes, pour une ascension de trois minutes.

Escalade[modifier | modifier le code]

Le mont du Pain de Sucre, Morro da Babilônia et Morro da Urca sont très fréquentés par les amateurs d'escalade. Ils forment l'un des plus grands ensembles de pratique de l'escalade en zone urbaine, avec plus de 270 voies.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Le mont du Pain de Sucre apparaît dans plusieurs films et séries :

De plus, Herb Alpert a enregistré une chanson intitulée Sugarloaf (« pain de sucre » en anglais) sur l'album Fandango en 1982 en l'honneur de la montagne.

Dans le jeu vidéo Call of Duty: Modern Warfare 2, la montagne apparaît sur la carte dénommée « favela ».

Référence[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :