Mon fils

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mon fils (en hébreu ערבים רוקדים (ʔaʁavīm ʁōqdīm) : Les Arabes dansent, en anglais Dancing Arabs) est un film franco-germano-israélien d’Eran Riklis, sorti en 2014. Le scénario, de Sayed Kashua, est inspiré de ses deux livres, Les Arabes dansent aussi et La Deuxième personne.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Eyad, un brillant élève arabe israélien, est admis dans un internat prestigieux à Jérusalem, où il est le seul élève arabe. D’abord soumis aux moqueries de ses camarades juifs, il s’intègre et a une petite amie juive, Naomi. Celle-ci doit cacher sa relation à ses proches.

Dans le cadre d’activités bénévoles, il se lie d’amitié avec un lycéen handicapé déscolarisé Yonatan, et avec sa mère Edna, dont il devient un soutien important. Leur ressemblance et l’aggravation de l’état de santé de son ami l’amènent à emprunter l’identité de Yonathan.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

La musique du film est de Yonathan Riklis, fils du réalisateur[1]

Distribution[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « « Mon fils », l’impossible identité des Arabes israéliens », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 4 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]