Moiré printanier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moiré.

Erebia triarius

Le Moiré printanier (Erebia triarius ou E. triaria) est un lépidoptère (papillon) appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Satyrinae et au genre Erebia.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Erebia triarius a été nommé par Leonardo De Prunner en 1798.

Synonymes : Erebia hispanica Gumppenberg, 1888 ; Erebia triaria de Prunner, 1798 ; Erebia triaria pyrenaica (Prunner, 1798) ; Papilio evias Godart, 1823[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Moiré printanier se nomme de Prunner's Ringlet en anglais et Alpen-Mohrenfalter en allemand[2].

Description[modifier | modifier le code]

Le Moiré printanier est un petit papillon, marron foncé barré d'une bande postpostdiscale de couleur orange ornée d'ocelles noirs centrés de blanc de taille inégale, généralement cinq aux antérieures et quatre aux postérieures.

Le revers des antérieures est identique, celui des postérieures est marron, sans ornementation, plus foncé chez le mâle, plus clair chez la femelle.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole de mi-avril à mi-juillet suivant le lieu et l'altitude[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes des chenilles sont diverses poacées (graminées) : Festuca ovina, Poa pratensis et des Stipa[3].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent dans le sud de l'Europe sous forme de nombreux isolats dans le nord du Portugal et de l'Espagne, sud de la France et de la Suisse, nord de l'Italie, sud de l'Autriche, ouest de la Slovénie, sud de la Bosnie et de la Serbie et Albanie[2],[3].

En France métropolitaine il est présent dans les Pyrénées, départements des Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Haute-Garonne, Ariège Aude et Pyrénées-Orientales,et les Alpes, départements des Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Savoie, Isère, Drôme et Vaucluse[4].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans les clairières[3].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. INPN taxonie
  2. a et b funet
  3. a b c et d Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, 1998 - (ISBN 2603011146)
  4. lepinet
  5. INPN Protection

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, 1998 - (ISBN 2603011146)