Mirontsy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mirontsy
Administration
Pays Drapeau des Comores Comores
Province Drapeau d’Anjouan Anjouan
Indicatif téléphonique +269
Géographie
Coordonnées 12° 09′ sud, 44° 24′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Comores

Voir sur la carte administrative des Comores
City locator 14.svg
Mirontsy

Mirontsy ou Mirontsi est un village de l'île d'Anjouan aux Comores.

En 2003, la ville de Mirontsy comptait 9000 habitants. La population vit essentiellement de l’agriculture, de la pêche, de l’artisanat, et du commerce.

Histoire[modifier | modifier le code]

La légende rapporte que deux frères devaient se partager l’étendue des terres correspondant aujourd’hui à la ville de Mutsamudu et de Mirontsy, l’un du nom de Moussa Moudou (moussa le Noir), en s’appropriant les terres correspondant à la ville de Mutsamudu d’aujourd’hui, consacrant ainsi à cette ville son nom à savoir Moutsamoudou, appelé aujourd’hui Mutsamudu, le second en s’adjugeant Toutes les Rivières entendez Miro Yontsi consacra par cet acte le nom actuel de Mirontsy (Miro Yontsi). À l’origine, la ville de Mirontsy se situait dans les hauteurs de Sinejou, les environs de la Citadelle actuelle. Suite à des incursions la ville s’est scindée en deux, une partie de la population a élu résidence dans le quartier actuel de Hampaga et l’autre partie s’est réfugiée dans une région appelée Mkiri wa Poini (la mosquée du récif dont les ruines sont encore là). Pour preuve les familles fondatrices de Mirontsy et de Hampaga gardent jusqu’à ce jour des liens encore très vivaces de parenté. La petite bourgade de Mirontsy confrontée à des épidémies mortelles a rapidement decampé pour s’installer dans le quartier de Momoni où devait commencer la Ville de Mirontsy actuelle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Cette ville est située au Nord de l’île d'Anjouan dans la baie de Mutsamudu (la capitale) et entre celle de Wani et la capitale.Mirontsy est limitée depuis Jadis à l'est vers la ville de Wani (précisément à Chitsounguini) et à l'Ouest vers Mutsamudu par la rivière nommée en langue nationale M'ro wa tsamboimwé. Au Nord, c'est par la mer et au Sud se présente une chaine de montagnes dont de l'Ouest à l'Est nous distinguons

  • Pama
  • Ntinguéni et Saoujou
  • poukouli
  • Mihani
  • M'lima wa pegoni
  • M'lima wa Hamlindri
  • Ntrenani
  • Douwa mougno

La ville de Mirontsy est coincée entre la mer et la montagne. Elle compte douze quartiers :

  • Momoni
  • Hantsandzi
  • Bandrajou
  • Mdouale
  • Foumbouni
  • Mavoule
  • Hamchako
  • Gouni
  • Bongoma
  • Maoundrouni
  • Moeleya
  • Soirhane

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Religion[modifier | modifier le code]

La population de Mirontsy se compose de musulmans pratiquants. Avant l'arrivée de Oustade Salim (Bagoulamou), certains pratiquaient l'animisme qui est une sorte de croyance spectaculaire aux diables, les familles faisant périodiquement des prières et cérémonies religieuses devant des points d'eau comme Foumbouni, et Koroni. Aujourd'hui, ces idéologies ont été plus ou moins controversées par l'instauration d'un grand Madrasse pour l’éducation de la religion musulmane. La population reste toujours divisées en deux avec deux mosquées de vendredi. L'un pour ceux qui conservent toujours les anciennes pratiques comme les Dhikr. L'autre est pour ceux qui ont presque diminué ou laissé ces anciens pratiques.

Activité[modifier | modifier le code]