Michèle Laframboise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michèle Laframboise
Naissance (56 ans)
Londres, Angleterre, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Michèle Laframboise, née le à Londres, est une écrivaine canadienne francophone de science-fiction.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née le , Michèle Laframboise est diplômée en géographie (Université de Montréal) et en environnement (École Polytechnique de Montréal). En 1989, elle manque de peu de se trouver sur les lieux au moment de la tuerie de l'École polytechnique[1]. Si elle a commencé à écrire et dessiner durant ses études en génie civil à l'École polytechnique, signant une première nouvelle et une première histoire en bandes dessinées, sa carrière prend véritablement son envol au milieu des années quatre-vingt-dix.

En 2001, son premier roman pour jeunes, Les Nuages de Phœnix, obtient le Prix Cécile-Gagnon du meilleur premier roman pour la jeunesse au Canada francophone. En 2005, son roman pour jeunes Les Mémoires de l'Arc obtient le Prix Aurora du meilleur livre de science-fiction en français au Canada. En 2009, un autre prix Aurora[2] est décerné à son roman Les Vents de Tammerlan, œuvre qui fut aussi finaliste aux prix du Gouverneur général. Ses nouvelles remportent le Prix Solaris en 2006 et en 2010[3].

Michèle Laframboise vit actuellement en Ontario, dans la banlieue de Toronto. Tout en continuant à pratiquer de front l'écriture et la bande dessinée, elle anime des ateliers littéraires pour encourager les jeunes à lire. Elle puise dans sa formation scientifique pour créer des intrigues empreintes d'humour, de poésie et d'humanisme.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans [4][modifier | modifier le code]

  • Le Gant (2016) roman jeunesse, Vents d’Ouest, Gatineau, 180 p.
  • L’Écologie d’Odi (2015) roman, Porte-Bonheur (série des Clowns-vengeurs), Montréal, 288 p.
  • La reine Margot ( 2014) Vents d’Ouest, Gatineau, 310 p.
  • Le projet Ithuriel (2012) roman jeunesse, David, Ottawa, 335 p.
  • Mica, fille de Transyl (2012) roman jeunesse, Vents d’Ouest, Gatineau, 292 p.
  • La Quête de Chaaas (2007-2012), série de 5 romans jeunesse, Médiaspaul, Montréal.
  • Les voyages du Jules-Verne (2002-2005), séries de quatre romans, Médiaspaul, Montréal.
  • Les nuages de Phoenix (2001) roman, Médiaspaul, Montréal, 184 p.

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Slime & Crime (2017) Fiction River 22
  • Closing the Big Bang (2017) Fiction River 21
  • La Cousine Entropie (2016) Galaxies (nouvelle série) 40
  • Sous réserve (2016) Brins d'Éternité 43
  • Penser à l’intérieur de la boîte (2015) Géante Rouge 23
  • La soupe aux histoires (2015) Virages 69, en collaboration avec Thérèse Laframboise
  • Quand le dernier écrivain est mort (2014) Solaris 92
  • Alouette-64 (2013) QUAD9 V.9, 1, CFORP
  • Le tapis d’Halimi (2012) Brins d’éternité 31
  • Tiroir à souvenirs (2011), Virages 56
  • Monarque des glaces (2010) Solaris 175 republié en 2012 par Galaxies 18 (Spécial Réchauffement)
  • Châteaux de neige (2010), Virages 53
  • Soleil d’été (2009) Mon Mag à Moi no 4, CFORP
  • Billet de faveur (2009) Galaxies (nouvelle série) 41
  • Ballade sur Pallide (2008), revue Virages 44
  • La Révolte des gilets malins, (2008) revue QUAD9 6A, CFORP
  • Les Rebelles de Darmac (2008), revue QUAD9 6B, CFORP
  • Le Potager d’Ysandre (2007), revue QUAD9 5A, CFORP
  • Les Lucioles d’Alliante (2007), revue QUAD9 5B, CFORP
  • Women are from Mars, Men are from Venus (2006), Tesseract 10, Edge publishing
  • Le Vol de l’abeille (2006) Solaris 159 – Prix Solaris 2006
  • Pollen (2005) Horrifique # 43 – Femmes de l’Etrange n°7
  • Petite musique de nuit, (2005) Brins d’éternité 5
  • Les fées de la source, (2005) Solaris 154
  • Ceux qui ne comptent pas, (2004) Solaris 149
  • Les femmes viennent de Mars et les hommes, de Vénus (2002), Solaris 140
  • Célébration (2001) Marmite & Micro-onde n°2
  • Les âmes gelées, (2000) collectif Transes Lucides, Ashem fictions
  • La Faute (1997), Saisons littéraires, 9, solstice d’hiver, Guérin
  • Accident de parcours (1996), Saisons littéraires, 7, solstice d’été, Guérin
  • Journal d’une chercheuse d’emploi (1996) Saisons littéraires, 7, solstice d’été, Guérin
  • Histoire de chasse (1987) Ciel Variable, vol.1, no 2, ed. Vox Populi

Bandes dessinées (albums)[modifier | modifier le code]

  • Les aventures écologiques du CREM, (1987) Montréal, Autoédition
  • Technologie salvatrice! (1991), Montréal, Éditions du Phylactère
  • Technologie salvatrice II : Les Polytechniciennes (1996) Montréal, Zone Convective
  • Pianissimo! (1997) Montréal, 400 Coups
  • Duk-Prah, chasseur d'emplois, (1997) Montréal, Zone Convective
  • Séances de signatures (1996), Montréal, Éditions Fichtre
  • Ruego, (2006) Montréal, Autoédition (réédité en 2014 par Sunday Artist Studio)
  • Le jardin du général (2009) Montréal, Éditions Fichtre
  • La plume japonaise, (2010) Ottawa, Éditions Vermillon
  • The General's Garden (2013), Mississauga, Sunday Artist Studio
  • Otaku Ladies: Labyrinthe, (2014) Mississauga, Sunday Artist Studio, (traduction de l'édition anglaise publiée en 2013)

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

  • 2001: Prix Cécile-Gagnon pour le roman Les Nuages de Phœnix
  • 2005: Prix Aurora du meilleur roman ou recueil en français pour Les Mémoires de l'Arc
  • 2005: Prix Aurora de la meilleure nouvelle en français pour Ceux qui ne comptent pas
  • 2006: Prix Solaris pour Le Vol de l’abeille
  • 2009: Prix Aurora du meilleur roman ou recueil en français pour Les Vents de Tammerlan
  • 2010: Prix Solaris pour Monarque des glaces

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tu Thanh Ha et Ingrid Peritz, You can never put it behind you, The Globe and Mail, 4 décembre 1999
  2. Michèle Laframboise remporte le prix canadien de science-fiction Aurora, L'Express, 18 août 2009
  3. Annik Chalifour, La vie dans 100 ans: Michèle Laframboise deuxième fois lauréate du Prix SOLARIS, L'Express, 11 mai 2010
  4. « Michèle Laframboise | L’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français Michèle Laframboise | », sur aaof.ca (consulté le 1er mai 2017)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]