Michèle Barbier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michèle Barbier est une auteur-compositeur-interprète et écrivain française.

Elle est la créatrice du Gala de la presse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en Algérie, Michèle Barbier a été rapatriée en France en 1962. Elle a fait ses études en France puis en Suède.

Enseignante en Suède, elle rencontre en 1969 Joséphine Baker dont elle devient la secrétaire particulière.

Devenue chanteuse et comédienne, elle écrit plusieurs pièces de théâtre, jouées entre 1973 et 1978, puis à partir de 2009. Engagée comme présentatrice au Cirque Schreiber (Suède) en 1974, elle rencontre Adolf Lauenburger, dresseur de chevaux allemand, avec lequel elle dirige le Cirque Aréna (1976-1981), qui crée notamment le Festival Carolingien de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu en 1978.

Elle travaille ensuite à France 2, avec Bernard Langlois (émission Résistances).

Elle crée en 1984 le Gala de la Presse, qui demande aux journalistes et animateurs de tous horizons de se mobiliser en préparant un spectacle de cirque, sur le modèle du Gala de l'Union des Artistes et du Gala des Grandes Écoles, afin de rendre hommage à un organisme humanitaire différent chaque année et, de manière festive, d'attirer l'attention des téléspectateurs sur ses activités.

De nombreuses associations ont bénéficié de cette soirée de prestige :

Entre 1995 et 2009, elle codirige, avec Michel Sanchez, le Cirque Messidor qu'elle ferme en 2007. Elle revient ensuite à la chanson, au théâtre et à l'écriture.

Présidente de l'Association Textimage, elle organise des scènes ouvertes "Kreatika" aux poètes et auteurs-compositeurs-interprètes. Le premier Festival Kreatika a eu lieu le 15 juin 2013, avec le soutien de l'Aire Falguière, de la Mairie du XV° arrondissement de Paris et de l'Alliance Francophone.

Livres publiés[modifier | modifier le code]

  • Le Mythe Borgeaud, Éditions Wallâda, 1995
  • Laissez pleurer les chiens, Éditions Wallâda, 2001
  • Tumpie, dite Joséphine Baker, Éditions Alan Sutton, 2005
  • Ces merveilleux fous du cirque, Éditions Alan Sutton, 2006
  • Les Chemins d'errance (poésie et chansons), Éditions L'Harmattan, 2008
  • Jacques Chevallier, Député-maire d'Alger - La dernière utopie, Éditions Riveneuve, 2010
  • Place au cirque, Éditions Riveneuve, 2011
  • Laissez pleurer les chiens, Éditions Ex Aequo, 2013
  • L'heure du biscuit, Éditions Ex Aequo, 2013
  • La véritable histoire de Dracula, Éditions Ex Aequo, 2013

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Les Mounacs, Avignon off, 1973
  • Marcel sera content, Avignon off 1973 ; Théâtre de la Plaine, Paris, 1978
  • Puzzles, Avignon off, 1973
  • Les matelas de Casa Grande, Avignon off 1974 et 1978 ; Marseille, 1982
  • Laissez pleurer les chiens, théâtre de l'Aire Falguière, Paris, 2009 ; Avignon off, 2011
  • Algerrance, Avignon off, 2010
  • J'ai deux pays, Avignon off, 2011 ; théâtre de l'Aire Falguière, Paris, 2012
  • Ferveurs, théâtre de l'Aire Falguière, Paris, 2012
  • L'Heure du Biscuit (avec Chantal Péninon et Ludovic Salvador), théâtre de l'Aire Falguière, Paris - 2013

CD[modifier | modifier le code]

  • Les Chemins d'errance, 2009 (22 chansons. Paroles et musiques : Michèle Barbier - Arrangements : Patrick Pernet)
  • Ferveurs, 2013 (11 chansons. Paroles et Musiques: Michèle Barbier - Arrangements: Patrick Pernet)

Divers[modifier | modifier le code]

  • DUEG de lettres modernes - Paris Sorbonne
  • DUEG de lettres modernes - Université de Göteborg (Suède)
  • 1er prix de diction - Conservatoire de Nice - 1970
  • 2e Prix de comédie classique - Conservatoire de Nice - 1970
  • 1er Prix auteur-compositeur et Médaille d'Or d'interprétation - Festival des Deux Rivieras (France-Italie) 1970
  • Présidente-fondatrice de l'Association Gala de la Presse
  • Présidente de l'association Textimage
  • Membre de la Sacem et de la SACD
  • Secrétaire Générale adjointe de l'Alliance Francophone
  • Journaliste pigiste (Magazine du Cirque et de l'Illusion, Le Pèlerin, le Figaroscope, Assistante Plus, La Lettre Francophone...)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]