Miélandre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Miélandre
La Miélandre couverte de givre.
La Miélandre couverte de givre.
Géographie
Altitude 1 451 m[1]
Massif Massif du Diois (Alpes)
Coordonnées 44° 29′ 05″ nord, 5° 11′ 47″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Géolocalisation sur la carte : Drôme
(Voir situation sur carte : Drôme)
Miélandre
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Miélandre

La montagne de Miélandre (1 451 m), constituée de longs sommets en pelouses, est située aux confins occidentaux du massif du Diois à proximité de Dieulefit dans la Drôme provençale. Composé de pâturages, le sommet offre une vue à 360°. La montagne d'Angèle, qui culmine à 1 606 m, est la plus proche de la Miélandre.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La montagne de Miélandre s’étend sur environ 1 000 hectares. Son sommet est à cheval sur les communes de Vesc au nord-ouest et de Chaudebonne au sud-est ; son piémont méridional s'étend sur celle de Valouse[2].

Topographie[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Plusieurs ruisseaux prennent leur source sur la montagne de Miélandre, dont la Combe Sombre, sous-affluent du Lez qui arrose Vesc.

Climat[modifier | modifier le code]

Faune[modifier | modifier le code]

Plusieurs espèces animales ont été dénombrées dans l'écosystème de la montagne de Miélandre[3] :

Insectes
Reptiles
Mammifères
Oiseaux

Flore[modifier | modifier le code]

Plusieurs espèces végétales ont été dénombrées dans l'écosystème de la montagne de Miélandre[3] :

Histoire[modifier | modifier le code]

Activités[modifier | modifier le code]

Agriculture et productions[modifier | modifier le code]

La montagne de Miélandre est un lieu de pastoralisme, de juin à septembre, pour des troupeaux de moutons[4].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Un gîte, au col de Blanc, propose plusieurs activités sur la montagne de Miélandre, entre randonnées, cours photos nature et produits à la ferme, avec un hébergement pour les vacanciers et sportifs[5]. De son côté, le parc naturel régional des Baronnies provençales a déjà organisé des randonnées découvertes de la montagne de Miélandre, pour faire connaître la faune et le pastoralisme de la zone[6].

Activités praticables[modifier | modifier le code]

De nombreux chemins de randonnées sont balisés, depuis le hameau ou le col de Valouse, le col de Blanc ou le col d’Espreaux[7]. Ses randonnées peuvent être pratiquées à pieds, ainsi qu'à VTT, avec plus ou moins de difficultés[8].

Protection environnementale[modifier | modifier le code]

Une zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique « ZNIEFF 820030188 : Gorges de Trente-pas et Montagne de Miélandre » a permis l'étude et l'inventaire de la montagne de Miélandre[9].

L'ASPAS avait pour projet la création d'une réserve de vie sauvage, pour la protection effective de la flore et de la faune sauvages, sur le versant ouest de la montagne, autour du gîte du col de Blanc[2]. Ce projet d'achat de terrains, a créé de vives discussions lors d'un conseil municipal de la commune de Dieulefit au mois de [10], mais n'a pu aboutir car il a fait l'objet d'une préemption par la Safer pour être cédé ensuite à la commune de Vesc[2].

Miélandre dans l'art[modifier | modifier le code]

Le peintre Willy Eisenschitz a peint la montagne de Miélandre[11].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]