Mejit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mejit
Mājej ou Mājeej (mh)
Vue satellite de Mejit.
Vue satellite de Mejit.
Géographie
Pays Drapeau des Îles Marshall Îles Marshall
Archipel Îles Marshall
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 10° 17′ 00″ N, 170° 53′ 00″ E
Administration
Statut Municipalité des Îles Marshall

Géolocalisation sur la carte : Îles Marshall

(Voir situation sur carte : Îles Marshall)
Mejit
Mejit

Mejit (en marshallais Mājej[1] ou Mājeej[2]) est une île de l'océan Pacifique et forme un district législatif de la chaîne Ratak des Îles Marshall. Contrairement à la plupart des autres îles des Îles Marshall, Mejit est une île rocheuse plutôt qu'un atoll corallien, bien qu'elle soit entourée d'un récif corallien frangeant entourant une lagune étroite. Il est situé à l'est de la ligne principale de la chaîne Ratak, à environ 110 kilomètres au nord-est de Wotje.

Avec une population estimée à 300 personnes, l'île est luxuriante en pandanus, fruits à pain et taro. Pour les résidents, cette île est connue sous le nom de "Paradis". Elle possède un lac d'eau douce, rare dans les îles Marshall. Mejit est célèbre pour ses tapis de feuilles de pandanus.

Une piste d'atterrissage, l'aéroport de Mejit, divise l'île. Il est desservi par Air Marshall Islands.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première observation signalée par les européens fut celle de l'expédition espagnole de Miguel López de Legazpi, le . Il a été cartographié comme Los Barbudos (barbe en espagnol) en raison de la longue barbe de ses habitants. Son observation a également été enregistrée par l'expédition espagnole de Ruy López de Villalobos en décembre 1542[3].

Le navigateur allemand Otto von Kotzebue, naviguant en service russe, a touché terre sur l'île Mejit le et l'a nommée l'île du Nouvel An[4].

En 1884, Mejit fut revendiqué par l'Empire d'Allemagne avec le reste des îles Marshall, et les Allemands y établirent un avant-poste commercial. Après la Première Guerre mondiale, l'île a été placée sous le mandat du Pacifique sud de l'Empire du Japon. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, elle est passée sous le contrôle des États-Unis en tant que partie du territoire sous tutelle des îles du Pacifique jusqu'à l'indépendance des îles Marshall en 1986.

Éducation[modifier | modifier le code]

Le système scolaire public des Îles Marshall gère l'école élémentaire de Mejit[5]. L'école secondaire Northern Islands High School de Wotje sert la communauté[6] .

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en anglais intitulée « Mejit Island » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) « Marshallese-English Dictionary - Place Names », sur www.trussel2.com (consulté le 21 mars 2018)
  2. (en) « Marshallese-English Dictionary - Place Name Index », sur www.trussel2.com (consulté le 21 mars 2018)
  3. Coello, Francisco "Conflicto hispano-alemán" Boletín de Sociedad Geográfica de Madrid, t.XIX. 2º semestre 1885, Madrid, p.240,280,285
  4. (en) Samuel Eliot Morison, « The Gilberts & Marshalls: A Distinguished Historian Recalls the Past of Two Recently Captured Pacific Groups », Life,‎ (lire en ligne)
  5. "Public Schools ." Marshall Islands Public School System. Retrieved on February 21, 2018.
  6. "Annual Report 2011-2012." Ministry of Education (Marshall Islands). Retrieved on February 22, 2018. p. 54 (PDF p. 55/118). "Northern Islands High School takes students from the Ratak Ean zone including schools in Aur, Maloelap, Wotje, Ailuk, Utrik, Likiep and Mejit."