Ujelang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ujelang
Wūjlañ (mh)
Image satelite d'Ujelang
Image satelite d'Ujelang
Géographie
Pays Drapeau des Îles Marshall Îles Marshall
Archipel Chaîne de Ralik
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 9° 49′ 26″ N, 160° 53′ 48″ E
Superficie 1,86 km2
Point culminant m
Administration
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Îles Marshall

(Voir situation sur carte : Îles Marshall)
Ujelang
Ujelang
Îles aux îles Marshall

Ujelang est un atoll des îles Marshall.

Ujelang est composé de 30 îlots formant un total de 1,73 km2, entourant un lagon de 66 km2.

Il est inhabité.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier visiteur européen d'Ujelang a été Álvaro de Saavedra le peu avant sa mort, dans sa deuxième tentative de retour de Tidore à la Nouvelle Espagne[1],[2]. L'observation d'Ujelang a de nouveau été enregistrée par les expéditions espagnoles de Ruy López de Villalobos le , par Miguel López de Legazpi le et par les mutins de San Jeronimo conduits par le pilote Lope Martín en 1566[3].

En 1811, le navire marchand britannique Providence redécouvre l'Atoll et le nomme Ujelang Island Providence Island[4]. La Providence avait transporté des condamnés de Grande-Bretagne à la Nouvelle-Galles du Sud et se rendait en Chine pour prendre une cargaison et la ramener en Grande-Bretagne.

L'empire d'Allemagne a revendiqué l'atoll d'Ujelang avec le reste des îles Marshall en 1884. L'atoll était la propriété privée des sociétés commerciales allemandes qui maintenaient des plantations de coprah sur la plus grande île, aussi appelée Ujelang. Après la Première Guerre mondiale, l'île reçut le mandat Pacifique Sud de l'Empire du Japon. En 1935, il n' y avait que 40 habitants.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'île a été occupée par la 1ère Compagnie de l'armée américaine, 111e régiment d'infanterie, qui a débarqué le et qui l'a utilisée comme zone de rassemblement avant d'être redéployée à Peleliu le .

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'île est passée sous le contrôle des États-Unis en tant que territoire sous tutelle des îles du Pacifique jusqu'à l'indépendance des îles Marshall en 1986. L'île est devenue un centre de relocalisation pour les habitants de l'atoll d'Enewetak en 1947, en raison d'essais atomiques sur cette île de 1948-1958. La population d'Ujelang est passée de 145 habitants en 1947 à 342 en 1973. Les habitants voulaient retourner à Enewetak et une réunion très médiatisée s'est tenue à Ujelang en 1979 pour discuter de la question.

Le nettoyage d'Enewetak a essentiellement été fait, à l'exception de plusieurs zones qui ont été déclarées insalubres jusqu'en 2010. Des centaines de nouveaux cocotiers ont été plantés et de vastes quantités de sédiments et d'autres matériaux contaminés par la radioactivité ont été ensevelis sous un immense dôme de béton. L'année suivante, en 1980, tous les habitants d'Ujelang sont retournés à Enewetak. Une centaine de personnes retournèrent bientôt à Ujelang parce qu'Enewetak ne pouvait pas subvenir aux besoins de tant de gens, mais leur séjour à Ujelang fut de courte durée. En 1989, Ujelang devint définitivement inhabité. L'atoll d'Ujelang appartient actuellement au Conseil municipal d'Enewetak et est maintenant très rarement visité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en anglais intitulée « Ujelang Atoll » (voir la liste des auteurs).

  1. Brand, Donald D. The Pacific Basin: A History of its Geographical Explorations, The American Geographical Society, New York, 1967, p.122
  2. Sharp, Andrew The discovery of the Pacific Islands, Clarendon Press, Oxford, 1960, p.20,23
  3. Sharp, Andrew The discovery of the Pacific Islands, Clarendon Press, Oxford, 1960, p.28,38,41
  4. Levesque & Leresque (2001), p.85.