Megan Abbott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abbott.
Megan Abbott
Description de cette image, également commentée ci-après
Megan Abbott en 2015
Naissance (46 ans)
Detroit, Michigan, États-Unis
Activité principale
Distinctions
Prix Edgar-Allan-Poe 2008
Prix Barry 2008
Prix Macavity 2016 de la meilleure nouvelle
Prix Anthony 2016 et 2017 de la meilleure nouvelle
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

  • Adieu Gloria

Megan Abbott, née le à Detroit dans le Michigan, est une écrivaine américaine de roman policier. Elle a aussi écrit des essais sur le roman noir.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle passe son enfance dans la banlieue de Detroit et est diplômée de l'université du Michigan où elle obtient un doctorat en littérature anglaise et américaine[1].

Elle débute en 2005 avec le roman Red Room Lounge (Die A Little) puis Absente (The Song is You) en 2006. Ce roman est une œuvre de fiction basée sur la disparition de l'actrice Jean Spangler (en) à Los Angeles pendant les années quarante et ayant connu un grand retentissement médiatique, cette affaire suivant celle du Dahlia Noir et n'étant également jamais résolue.

Elle écrit Adieu Gloria (Queenpin) en 2007 et remporte le prix Edgar-Allan-Poe du meilleur livre de poche original en 2008[2]. Selon Yann Plougastel, dans Adieu Gloria « elle renverse d'un point de vue féministe les codes du roman noir, avec des héroïnes, certes en talons aiguilles et robe fourreau, mais aussi dures à cuire que leurs équivalents masculins. L'argent, le sexe et le pouvoir sont, pour elles aussi, un moteur existentiel... »[3].

Elle poursuit son œuvre avec Envoûtée (Bury Me Deep) qui s'inspire de l'histoire de Winnie Ruth Judd (en), une américaine reconnue coupable de meurtre dans les années trente. En 2011, elle publie La Fin de l'innocence (The End of Everything) suivi de Vilaines filles (Dare Me) en 2012.

En 2014, elle fait paraître Fièvre (The Fever).

Elle remporte le Prix Macavity et le Prix Anthony de la meilleure nouvelle 2016 pour The Little Men.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Policy (2006)
  • Today We Hit (2007)
  • Our Eyes Never Stopped Opening (2007)
  • Hollywood Lanes (2007)
  • Cheer (2008)
  • It's Like a Whisper (2009)
  • Snowberries (2010)
  • The Girl (2011)
  • All I Want Is Everything (2011)
  • My Heart is Either Broken (2013)
    Publié en français sous le titre Soit mon cœur est gelé, dans l'anthologie Dangerous Women, tome 2, Paris, Éditions J'ai lu, 2017 (ISBN 978-2-290-10594-8)
  • Little Men (2015)
  • Girlie Show (2016)
  • Oxford Girl (2016)

Essais[modifier | modifier le code]

  • The Street Was Mine: White Masculinity in Hardboiled Fiction and Film Noir (2002) (ISBN 978-0-3122-9481-6)

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix Edgar-Allan-Poe : meilleur livre de poche original (Best Paperback Original) en 2008 pour Adieu Gloria (Queenpin)
  • Prix Barry 2008 du meilleur livre de poche original pour Adieu Gloria (Queenpin)[4]
  • Prix Macavity de la meilleure nouvelle 2016 pour The Little Men[5]
  • Prix Anthony de la meilleure nouvelle 2016 pour The Little Men[6]
  • Prix Anthony de la meilleure nouvelle 2017 pour Oxford Girl[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]