Sonatine Éditions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sonatine Éditions
Création 04/08/2006 immatriculation sté
Forme juridique SASU Société par actions simplifiée à associé unique
Siège social Paris 75013
Direction Francois Verdoux
Activité Édition de livres (Code 5811Z)
Effectif 6 en 2017
SIREN 491377545
SIREN 491377545[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.sonatine-editions.frVoir et modifier les données sur Wikidata

Chiffre d'affaires 4 762 400 € en 2017

Les éditions Sonatine[2] sont une maison d'édition française fondée en 2008.

Historique[modifier | modifier le code]

Éditeurs au Cherche midi, François Verdoux et Arnaud Hofmarcher[3] lancent les éditions Sonatine à la mi-[4],[5],[6]. Les ouvrages - principalement des romans étrangers, des biographies, des documents, des romans policiers[7],[8], des livres de cinéma[9] - sont diffusés et distribués par Interforum.

Indépendante à ses débuts, Sonatine a été reprise par le groupe Editis en janvier 2014[10].

Politique éditoriale[modifier | modifier le code]

L'éditeur ne publie pas plus de vingt titres par an, ouvre son catalogue à une majorité de nouveaux auteurs encore jamais publiés en France.

Membres du conseil éditorial[modifier | modifier le code]

  • Arnaud Hofmarcher, directeur littéraire.
  • Jean-Pierre Lavoignat, cofondateur des magazines Première et Studio magazine
  • Pierre Lescure, ex-patron de Canal +
  • Guy Martinolle, financier du projet

Catalogue[modifier | modifier le code]

Premiers titres publiés[modifier | modifier le code]

  • Joueur-né, une biographie du joueur de poker Stu Ungar par Jérôme Schmidt
  • Un sur deux, roman de Steve Mosby
  • Toujours L.A., roman de l’Américain Bruce Wagner
  • Mon histoire vraie (la méditation du poisson) de David Lynch
  • Junket ou les tribulations de Juliette à Hollywood, roman de Juliette Michaud
  • Mesrine. Trente ans de cavale au cinéma de Jean-Pierre Lavoignat et Christophe d’Yvoire
  • Al Pacino par Al Pacino

Titres et auteurs phares[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. OpenCorporates, (base de données web)Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. « identité et bilans de la sté 491377545 », sur www.societe.com (consulté le )
  3. Interview d'Arnaud Hofmarcher (directeur éditorial de Sonatine Editions). Les Obsédés textuels, 20 février 2018. Lire en ligne
  4. Jérôme Dupuis. Éditions Sonatine: les secrets d'un succès. L'Express, 31 octobre 2011. Lire en ligne
  5. Antoine de Caunes. Les 10 ans de Sonatine. France Inter, 1er mai 2018. Écouter en ligne
  6. Sabrina Champenois. Sonatine, électrons libres de l’édition. Libération, 24 septembre 2009. Lire en ligne
  7. Il, le nouveau thriller des éditions Sonatine. La Nouvelle République, 4 avril 2013. Lire en ligne
  8. Bastien Bonnefous. Sonatine voit clair dans le noir. Le Monde, 3 mars 2012. Lire en ligne
  9. Sonatine Éditions, le thriller pop. Madmoizelle, 29 mars 2013. Lire en ligne
  10. Clément Solym. Sonatine Éditions rejoint Editis : un rachat sans sommation ? Actualitté, 23 janvier 2014. Lire en ligne
  11. « Paula Hawkins signe "Au fond de l'eau", un thriller "féministe" », sur www.rtl.fr (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Annie Favier, « Chic et populaire », Livres Hebdo n° 711, 23/11/2007

Lien externe[modifier | modifier le code]