Meftah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meftah (homonymie).
Meftah
Entrée de la ville.
Entrée de la ville.
Noms
Nom arabe مفتاح
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Blida
Daïra Meftah
Code postal 09320
Code ONS 0918
Démographie
Population 64 978 hab. (2008[1])
Densité 1 179 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 37′ 00″ nord, 3° 14′ 00″ est
Superficie 55,12 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Blida
Localisation de la commune dans la wilaya de Blida

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Meftah

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Meftah

Meftah (En arabe : مفتاح, anciennement Rivet pendant la colonisation française, Bakalem à l'époque de l'empire Ottoman), est une commune de la wilaya de Blida en Algérie, située à 26 km de la ville d'Alger et à 41 km de celle de Blida.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune de Meftah est située à environ 41 km au nord-est de la ville de Blida. Même si elle fait administrativement partie de cette Wilaya, son chef lieu est plus proche de ceux des wilayas d'Alger qui est à 26 km au nord-ouest, ou de Boumerdes situé à 35 km au nord-est. La commune de Meftah est donc localisée entre les limites des wilaya de Blida, d'Alger et de Boumerdes.

Communes limitrophes de Meftah
Eucalyptus Dar El Beïda Hammadi
Larbaa Meftah Khemis El Khechna
Larbaa Djebabra Djebabra Khemis El Khechna

Localités de la commune[modifier | modifier le code]

Lors du découpage administratif de 1984, la commune de Meftah est constituée à partir des localités suivantes[2] :

  • Meftah
  • Trakias
  • El Mahada
  • Ouled Hanèche
  • Souakria
  • Sraïdjia
  • Bergoug
  • Sidi Hamed
  • Saf Saf
  • Lamamir
  • Ouled Saf
  • El Ksar
  • Zayane
  • Ouled Saïd
  • El Borgh
  • Kalafta
  • El Moïtsa
  • Souadia

Relief et hydrologie[modifier | modifier le code]

Meftah est située à l'extrême nord-est de la Wilaya de Blida, la ville a une altitude avoisinant les 100 mètres au-dessus du niveau de la mer.

La montagne de Djebel Zerouala traverse le Sud de la commune et son plus haut point culmine à 500 mètres environ.

Meftah qui est située dans la région de la Mitidja possède une terre très riche qui lui permet d'exercer l'agriculture sous plusieurs formes, on y trouve surtout des agrumes.

Climat[modifier | modifier le code]

Meftah possède un climat méditerranéen caractérisé par un été très sec et doux, et un hiver pluvieux et frais.

Les précipitations se caractérisent souvent en averses accompagnées parfois de grêle (Surtout en hiver), et parfois il y a des chutes de neige bien que rares en raison de la basse altitude caractérisant la commune (Moins de 500 mètres).

Pendant l'été, le temps est beaucoup plus sec et chaud, avec de très rares orages, et caractérisé par de fortes chaleurs provoqués par des vents du sud ouest appelés Scirocco. La température dépassant souvent les 40 degrés a l'ombre provoque des incendies sur les hauteurs.

Relevé météorologique de Meftah
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 3 3 6 8 11 15 17 19 14 11 9 7 9,1
Température moyenne (°C) 8 9 11 18 20 28 32 32 27 21 18 12
Température maximale moyenne (°C) 13 15 18 22 24 31 35 38 30 23 23 16 23,4
Record de froid (°C) −11 −8 −5 3,8 3,8 9,4 13,4 13,8 11,6 7,2 −4 −10 −10
Record de chaleur (°C) 24,4 30 28,8 37,2 41,2 44,6 41,1 47,2 44,4 37,7 32,4 29,1 48
Précipitations (mm) 130 105 84 51 46 15 1 3 31 79 108 121 764
Nombre de jours avec précipitations 18 12 9 8 5 2 2 2 3,2 6 10 16 100
Ce tableau est sujet à caution car il ne cite pas ses sources.
Diagramme climatique
J F M A M J J A S O N D
 
 
 
13
3
130
 
 
 
15
3
105
 
 
 
18
6
84
 
 
 
22
8
51
 
 
 
24
11
46
 
 
 
31
15
15
 
 
 
35
17
1
 
 
 
38
19
3
 
 
 
30
14
31
 
 
 
23
11
79
 
 
 
23
9
108
 
 
 
16
7
121
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Risques naturels[modifier | modifier le code]

Incendies[modifier | modifier le code]

Meftah possède une flore variée que ce soit en plaines ou en hauteurs, et en été les risques d'incendies sont élevés puisque sur les hauteurs, on trouve une forêt couvrant une zone de plusieurs hectares et qui est en proie à des incendies

Séismes[modifier | modifier le code]

Étant donné que la localité se situe dans le nord Algérien, la ville se trouve dans une zone à forte sismicité.

La ville est frappée souvent par des séismes de faible intensité, et le séisme le plus important a été celui du 21 mai 2003 qui s'est produit à Boumerdès.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'époque de la colonisation française, le comte Guyot, pour réaliser son programme de colonisation de la bordure de l'Atlas, avait projeté dès 1845 de créer un centre entre le Fondouk et L'Arba, au lieu-dit le Maraboutine, non loin de l'Haouch Khadra. Mais l'insuffisance de crédits pour l'acquisition des terres nécessaires à la constitution de son territoire retarda de onze ans sa naissance.

En 1856, la ville est nommée Rivet et fait partie du département d'Alger[3]. Par décret du 23 mars 1880, le village a été érigé en commune de plein exercise d'une superficie de sept mille cent quarante-cinq hectares.

En 1956, le village est envahi par les miliciens français qui assassinent quarante Algériens[4].

Après l'indépendance, elle prend le nom de Meftah en hommage au martyr de la guerre de libération Si Meftah.

Économie[modifier | modifier le code]

meftah rivet Située au cœur de la Mitidja, c'est une ville avant tout agricole. Quant à l'industrie, la commune est connue notamment par sa cimenterie SCMI SPA et par le fait qu'elle abrite le siège du Groupe industriel des ciments d'Algérie (GICA).

Avec l'expansion urbaine continue que connait la commune de Meftah, notamment depuis les années 2000, le commerce s'est fortement développée avec plusieurs grands magasins réalisés. Un grand centre commercial était également en cours de réalisation, avant que les travaux ne soient interrompues en raison d'un litige relatif au terrain de construction.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]Recensement 2008 de la population algérienne, wilaya de Blida, sur le site de l'ONS.
  2. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret no 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriales des communes. Wilaya de Blida, page 1492.
  3. Atlas de l'Algérie 1830-1960, Éditions Archives & Culture, , 80 p. (ISBN 978-2-35077-157-1, présentation en ligne)
  4. Frantz Fanon, Les Damnés de la Terre, Paris, La Découverte, , 312 p. (ISBN 978-2-7071-4281-8), p. 267. Note de bas de page.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]