Maxime Decelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maxime Decelles
Maxime Decelles.jpg

Maxime Decelles

Fonction
Évêque
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
Nationalité
Activité
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Decelles.

Maxime Decelles (1849-1905) fut le cinquième évêque de Saint-Hyacinthe au Québec.

Né à Saint-Damase-sur-Yamaska, comté de Saint-Hyacinthe, le 30 avril 1849, de François Décolles et d'Apolline Codorre-Lacaillade, il fit ses études à Saint-Hyacinthe et fut ordonne à Iberville, le 21 juillet 1872.

Il fut vicaire à Saint-Denis-sur-Richelieu (1872-1874) ; à Belœil, vicaire (1874), curé d'office (1874-1875) à la cathédrale de Saint-Hyacinthe, vicaire (1875), curé (1875-1880), chanoine de la cathédrale (1877-1880); curé de Saint-Roch-de-Richelieu (1880-1889), où il a fondé un couvent des Sœurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe en 1888.

Il fut curé de Sorel (1889-1893) ; coadjuteur de l'évêque de Saint-Hyacinthe avec droit de succession sous le titre d'évêque In partibus de Drusipara (1893-1901). Il fut élu le 14 janvier 1893 et sacré à Saint-Hyacinthe par Mgr Édouard-Charles Fabre le 9 mars suivant. Il fut évêque de Saint-Hyacinthe de 1901 à 1905, où il est décédé le 7 juillet 1905.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]