Max Bouvet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Max Bouvet
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Tessiture
Maître
Élève

Nicolas Maximilien Bouvet[1], dit Max Bouvet, né le à La Rochelle[1] et mort en 1943 à Paris, est un chanteur d'opéra français, baryton.

Selon Jules Huret, il est au Conservatoire de Paris l'élève de Laget, Ismaël et Moker[2]. Il débute à Liège, à l'Opéra Royal de Wallonie, et fait ses débuts parisiens en 1884 à l'Opéra-Comique comme Figaro dans Le Barbier de Séville.

Il y chante aussi les rôles de :

Créateur de rôles[modifier | modifier le code]

Max Bouvet crée les rôles :

En 1891 il chante Wotan dans Siegfried à La Monnaie de Bruxelles et devient artiste invité de 1891 à 1894 à Covent Garden.

À partir de 1907, il enseigne au Conservatoire national de Paris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Acte de naissance n°406, vue 112/124.
  2. Jules Huret, Le Théâtre National de l’Opéra-Comique, première édition, Paris, société de publication d’art, 1898, p. 59.
  3. Wolff S. Un demi-siècle d'Opéra-Comique (1900-1950). André Bonne, Paris, 1953.
  4. « La prochaine saison à l'Opéra comique », Le Matin,‎ , p. 1 (lire en ligne).
  5. [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

icône image Image externe
Portraits de Max Bouvet sur le site de la Bibliothèque nationale de France BnF