Maurice Tillotson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maurice Tillotson
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : Angleterre Anglais
Drapeau : Nouvelle-Zélande Néo-Zélandais
Nat. sportive Drapeau : Nouvelle-Zélande Néo-Zélandais
Naissance (73 ans)
Lieu Portsmouth (Angleterre)
Période pro. 1982 - 1992
Poste Milieu de terrain, défenseur puis entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1960-1962 Drapeau : Angleterre Huddersfield Town
Parcours senior 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1971-1973 Drapeau : Nouvelle-Zélande Gisborne City AFC
1974-1979 Drapeau : Nouvelle-Zélande Stop Out AFC
1962-1964 Drapeau : Angleterre Huddersfield Town
1964 Drapeau : Canada Toronto Italia FC
1964-1966 Drapeau : Angleterre Stockport County 37 (0)
1966-1970 Drapeau : Belgique Royal Antwerp FC 98 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1972-1975 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 15 (1)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1974-1979 Drapeau : Nouvelle-Zélande Stop Out AFC
1981 Drapeau : Nouvelle-Zélande Blockhouse Bay
1982-1984 Drapeau : Nouvelle-Zélande Manurewa AFC
1995 Drapeau : Nouvelle-Zélande Avondale United
1996-1997 Drapeau : Nouvelle-Zélande Lynn-Avon United
1995-1998 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
2011 Drapeau : Îles Cook Îles Cook
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 12 septembre 2014

Maurice Tillotson, est un footballeur puis entraîneur néo-zélandais, né le à Portsmouth au Royaume-Uni. Il évolue au poste de défenseur droit ou de milieu de terrain du début des années 1960 à la fin des années 1970.

Passé professionnel à Huddersfield Town, il évolue à Stockport County et Royal Antwerp FC avant de rejoindre la Nouvelle-Zélande. Il joue alors à Gisborne City AFC puis au Stop Out AFC où il devient entraîneur. Il compte quinze sélections pour un but inscrit en équipe de Nouvelle-Zélande et remporte la Coupe d'Océanie 1973.

Comme entraîneur, il dirige notamment Stop Out AFC, Manurewa AFC avec qui il gagne le championnat de Nouvelle-Zélande en 1983 et la Coupe de Nouvelle-Zélande en 1984, puis les féminines de Lynn-Avon United et de la Nouvelle-Zélande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Maurice Tillotson commence le football à Slisden (en)[1] et rejoint à l'âge de quinze ans le club d'Huddersfield Town en tant qu'amateur puis intègre l'équipe des moins des 19 ans. Sélectionné dans l'équipe de West Riding of Yorkshire, il est convoqué pour un essai en équipe d'Angleterre juniors mais n'est finalement pas retenu dans la sélection. Cet essai lui vaut, en 1962, de signer son premier contrat professionnel avec le club. Il ne dispute cependant pas de rencontres en équipe première et, il est libéré de son contrat en 1964[2].

Il reçoit alors une offre du club canadien du Toronto Italia FC pour disputer la saison estivale de la Eastern Canadian Professional Soccer League qui se déroule de mai à septembre[3]. Il termine avec son club deuxième de ce championnat disputé à cinq équipes[4] puis, en septembre, retourne en Angleterre.

Ray Wood, l'ancien gardien de but de Manchester United et d'Huddersfield Town, le recommande alors aux dirigeants du Stockport County qui lui propose un contrat. Il s'engage avec le club, qui évolue en quatrième division[5],[6]. Il fait ses débuts en club, le 29 octobre 1964, lors d'une rencontre à l'extérieur disputée face à Notts County FC[7]. Blessé aux ligaments de la cheville lors de la rencontre, il reste cependant sur le terrain, les remplacements n'étant pas autorisés à cette période, et doit passer ensuite trois mois à se soigner[5]. Il dispute seize rencontres[6] avec le club qui termine à la vingt-quatrième et dernière place de la division 4. Approché par Toronto Italia pour disputer à nouveau la saison estivale avec le club canadien, il reste finalement au club pour préparer la saison suivante[5]. Titulaire en début de saison, il perd sa place en cours de championnat et dispute moins de rencontres. Désirant évoluer en Europe, le directeur général du club, l'ancien gardien Bert Trautmann le met en contact avec les dirigeants du Royal Antwerp FC qui lui font passer un essai face au Royal Charleroi SC, le 24 avril 1966, puis lui proposent un contrat pour la saison suivante[8],[9].

Maurice Tillotson s'impose comme titulaire sur le flanc droit de la défense du club belge en fin de saison 1966-1967[10] que l'équipe termine à la cinquième place. L'année suivante, il dispute ses deux seules rencontres de Coupe européenne face au Göztepe Izmir en Coupe des villes de foires. En championnat, le club termine avant-dernier et se retrouve relégué en Division 2[11]. Après une saison terminée à la douzième place, le club remonte, en fin de saison 1970, en terminant deuxième du championnat à égalité de point avec le champion, le KFC Diest. Il quitte alors le club et retourne en Angleterre[11].

Après six mois sans club, il s'engage en janvier 1971 avec le club néo-zélandais du Gisborne City AFC. Cinquième au terme de la saison avec son club, il est appelé dans la sélection des Central Districts pour disputer une rencontre amicale contre le pays de Galles[12]. Lors de sa seconde saison, terminée également à la cinquième place, il est appelé pour la première fois en sélection néo-zélandaise pour la tournée disputée en Asie et Océanie[13]. Le sélectionneur Barrie Truman le titularise pour la première rencontre de la tournée, disputée le 17 septembre 1972 face à la Nouvelle-Calédonie. Les Néo-Zélandais s'imposent sur le score de quatre buts à un. Pour sa cinquième sélection, toujours contre les Néo-Calédoniens, il inscrit le seul but des « Kiwis » qui s'inclinent sur le score de trois buts à un[14]. En 1973, il termine avec son club à la quatrième place et est élu, au terme de la saison, meilleur joueur du championnat[15]. Avec la sélection, il dispute la première Coupe d'Océanie. Les « Kiwis » remporte le trophée en s'imposant deux buts à zéro sur Tahiti[16]. La sélection dispute ensuite les éliminatoires de la Coupe du monde 1974, elle termine quatrième et dernière de son groupe et ne se qualifie pas pour le tournoi final.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Maurice Tillotson est recruté en 1974 par Stop Out AFC pour occuper le poste d'entraîneur-joueur[17]. Quatrième du championnat, il dispute lors de cette saison ces dernières rencontres sous le maillot de l'équipe nationale au cours d'une tournée en Chine[18]. Avec le Stop Out AFC, il connaît sa meilleure saison en 1977 en terminant vice-champion à un point de North Shore United. Il quitte le club en fin de saison 1979 terminée à la neuvième place.

Éphémère entraîneur de Blockhouse Bay en 1981, il est démis de ses fonctions au bout de neuf journées[19], il devient en 1982 entraîneur du Manurewa AFC. Sous ses ordres, le club remporte le championnat en 1983 et il est élu meilleur entraîneur de la région d'Auckland. La saison suivante, le club remporte la Coupe de Nouvelle-Zélande ainsi que le Challenge Trophy[20] et, il quitte le club sur ce succès[21].

Il devient par la suite entraîneur du club féminin du Avondale United en 1995, renommé l'année suivante en Lynn-Avon United[22]. À la même période, il est nommé sélectionneur de l'équipe de Nouvelle-Zélande féminine. Avec le club, il remporte à trois reprises le championnat d'Auckland de 1995 à 1997 ainsi que la Coupe de Nouvelle-Zélande en 1996 et, avec la sélection, il est finaliste de la Coupe d'Océanie 1995 et 1998[23].

Maurice Tillotson est recruté en 2000 par la Fédération des îles Cook de football pour prendre en charge l'ensemble des équipes masculines et féminines des îles et pour développer le football sur l'île[24]. En 2005, il fait partie des sept entraîneurs choisis par la Fédération de Nouvelle-Zélande de football pour développer et améliorer le football sur l'île[25]. Il retrouve les terrains en 2011, en tant que sélectionneur des îles Cook, pour les Jeux du Pacifique 2011[26],[27].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En tant que joueur, Maurice Tillotson termine vice-champion de Belgique de deuxième division en 1970 avec le Royal Antwerp FC. En Nouvelle-Zélande, il est élu joueur de l'année en 1973. Avec la sélection néo-zélandaise, il compte quinze sélections pour un but inscrit et remporte la Coupe d'Océanie 1973.

Comme entraîneur-joueur, il termine vice-champion en 1977 avec Stop Out AFC puis, en tant qu'entraîneur à temps complet, il remporte, avec Manurewa AFC, le championnat en 1983 et, en 1984, la Coupe de Nouvelle-Zélande et le Challenge Trophy.

Avec l'équipe de Nouvelle-Zélande féminine, il est finaliste de la Coupe d'Océanie 1995 et 1998 et, avec Lynn-Avon United remporte à trois reprises le championnat d'Auckland de 1995 à 1997 ainsi que la Coupe de Nouvelle-Zélande en 1996.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Maurice Tillotson, « Passion for Football », sur tillotson.co.nz, (consulté le 10 septembre 2014)
  2. (en) Maurice Tillotson, « Huddersfield Town », sur tillotson.co.nz, (consulté le 10 septembre 2014)
  3. (en) Maurice Tillotson, « Toronto Italia », sur tillotson.co.nz, (consulté le 10 septembre 2014)
  4. (en) Steve Holroyd, « The Year in Soccer - 1964 », sur homepages.sover.net (consulté le 10 septembre 2014)
  5. a, b et c (en) Maurice Tillotson, « Stockport County (part 1) », sur tillotson.co.nz, (consulté le 10 septembre 2014)
  6. a et b (en) « Stockport County : 1946/47 - 2010/11 », sur neilbrown.newcastlefans.com (consulté le 8 septembre 2014)
  7. (en) « Maurice Tillotson County Record », sur gogogocounty.org (consulté le 8 septembre 2014)
  8. (en) Maurice Tillotson, « Stockport County (part 2) », sur tillotson.co.nz, (consulté le 11 septembre 2014)
  9. (nl) « Spelersfiche Maurice Tillotson », sur antwerpsupporter.be (consulté le 8 septembre 2014)
  10. (en) Maurice Tillotson, « Royal Antwerp FC.(part 1). », sur tillotson.co.nz, (consulté le 11 septembre 2014)
  11. a et b (en) Maurice Tillotson, « Royal Antwerp FC.(part 2). », sur tillotson.co.nz, (consulté le 11 septembre 2014)
  12. (en) Maurice Tillotson, « Gisborne Ville (partie 1). », sur tillotson.co.nz, (consulté le 11 septembre 2014)
  13. (en) Maurice Tillotson, « NZ National Team (part 1). », sur tillotson.co.nz, (consulté le 11 septembre 2014)
  14. (en) « 1960-79 », sur ultimatenzsoccer.com (consulté le 11 septembre 2014)
  15. (en) « On-Field Performers Honours », sur ultimatenzsoccer.com (consulté le 10 septembre 2014)
  16. (en) José Luis Pierrend, Jarek Owsianki et Andre Zlotkowski, « Oceanian Cup 1973 », sur rsssf.com, RSSSF, (consulté le 12 septembre 2014)
  17. (en) Maurice Tillotson, « Stop-Out AFC. », sur tillotson.co.nz, (consulté le 11 septembre 2014)
  18. (en) Maurice Tillotson, « China Tour 1975. », sur tillotson.co.nz, (consulté le 11 septembre 2014)
  19. (en) « Blockhouse Bay History », sur foxsportspulse.com (consulté le 9 septembre 2014)
  20. (en) Andre Zlotkowski, « New Zealand 1984 », sur rsssf.com, RSSSF, (consulté le 11 octobre 2013)
  21. (en) Maurice Tillotson, « Manurewa FC (Part 2). », sur tillotson.co.nz, (consulté le 11 septembre 2014)
  22. (en) « LAU history », sur ultimatenzsoccer.com (consulté le 8 septembre 2014)
  23. (en) « Roll of Honour », sur ultimatenzsoccer.com (consulté le 12 septembre 2014)
  24. (en) « Soccer: Life's a beach for Maurice », sur thetelegraphandargus.co.uk, (consulté le 23 août 2014)
  25. (en) Terry Maddaford, « Soccer: Director’s fear over uncertain future », sur nzherald.co.nz, The New Zealand Herald, (consulté le 12 septembre 2014)
  26. (en) « Cook Islands men's squad named », sur oceaniafootball.com, Confédération d'Océanie de football, (consulté le 22 août 2014)
  27. (en) « Shane Rufer heads Cook Islands bid », sur oceaniafootball.com, Confédération d'Océanie de football, (consulté le 15 août 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]