Matti Haapoja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Matti Haapoja
Tueur en série
Image illustrative de l’article Matti Haapoja
Information
Naissance
Isokyrö, (Finlande)
Décès (à 49 ans)
Turku, (Finlande)
Cause du décès Suicide par pendaison
Sentence Prison à perpétuité
Actions criminelles Meurtres
Victimes au moins 3
Période -Septembre 1890
Pays Finlande
Arrestation Septembre 1890

Matti Haapoja (né le à Isokyrö, en Finlande et mort le à Turku, en Finlande) était un tueur en série finlandais, très médiatisé à l'heure des meurtres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le nombre exact de ses victimes est inconnu. Il a été condamné pour deux meurtres et un troisième procès pour homicide était prévu quand il s'est suicidé dans sa cellule. Il est peut-être lié à sept autres cas de meurtre identifiés, mais beaucoup se sont produits pendant son exil en Sibérie et sont pauvrement documentés, ainsi sa participation n'est pas sûre. On dit qu'il a admis 18 meurtres, mais il n'y a aucun détail au sujet de cette confession supposée. Quelques sources estiment qu'il a commis de 22 à 25 meurtres. Il a également blessé non mortellement au moins six hommes lors des agressions au couteau.

Haapoja a commencé sa carrière criminelle en tant que bagarreur, excellant rapidement dans le vol de chevaux. Son premier meurtre connu s'est produit le , quand il a poignardé son associé Heikki Impponen dans une bagarre d'ivrognes. Il a été condamné à 12 ans de prison à Turku pour son meurtre. Pendant les 10 années suivantes il s'est échappé de la prison quatre fois. Pendant ce temps, il a gagné une grande notoriété en tant que spécialiste des évasions et voleur. Sa renommée de voleur a commencé à se développer après que les journaux ont signalé qu'il a dépouillé et abattu Esa Nyrhinen le . Plus tard on a prouvé que Nyrhinen avait caché Haapoja dans sa maison.

En raison de ses évasions et de ses vols continus, Haapoja a été condamné à perpétuité en 1874. Il a fait appel de cette décision pour que sa sentence soit changée en exil pour la Sibérie. Ceci a été accepté et il a été envoyé dans la région d'Omsk en 1880. Pendant son séjour, il a reconnu avoir tué un homme en 1886, après quoi il a été exilé en Sibérie orientale. La légende veut que pendant ce temps, Haapoja a tué deux autres criminels, Anssin Jukka et Kaappo Sutki, mais aucune preuve concluante n'a été rapporté à ce sujet.

En 1889, Haapoja a décidé de s'enfuir de Sibérie et de retourner en Finlande. Plus tard, il a raconté qu'il avait l'intention d'émigrer en Amérique. Il a réuni l'argent pour cette évasion en commettant une série de vols et de meurtres. Il a probablement tué au moins trois hommes et a participé au meurtre d'un quatrième. Il a également obtenu un passeport qui a appartenu à un homme russe dont le destin demeure peu clair.

Haapoja est revenu en Finlande en septembre 1890. Un mois plus tard, il a tué et dépouillé une prostituée, Jemina Salo. Il a été capturé à Porvoo deux ou trois jours plus tard et identifié. À son jugement, Haapoja s'est comporté avec arrogance, admettant ce meurtre et aussi ceux qu'il avait commis en Sibérie. Il espérait qu'il serait renvoyé en Sibérie mais à la place la cour lui a donné une deuxième condamnation à perpétuité.

Le , Haapoja a essayé de s'évader de prison encore une fois. Pendant cette tentative il a tué un garde et en a blessé deux autres. Quand il s'est rendu compte qu'il ne pourrait pas sortir, il a essayé de se suicider en se poignardant, mais la blessure n'était pas mortelle. Cependant, dès qu'il eut récupéré, il s'est pendu dans sa cellule le . Son squelette a été conservé pendant longtemps dans le musée du crime de Vantaa, jusqu'à ce qu'il ait été finalement enterré à Ylistaro en 1995.

L'auteur Kaijus Ervasti a écrit un livre sur Matti Haapoja appelé Murhamiehen muotokuva - Matti Haapoja 1845-1895 (« Portrait d'un meurtrier - Matti Haapoja 1845-1895 »).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]