Matsuyama (Ehime)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Matsuyama.

Matsuyama-shi
松山市
Matsuyama (Ehime)
Drapeau de Matsuyama-shi
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Shikoku
Préfecture Ehime
Maire Katsuhito Noshi
Code postal 〒790-8571
Démographie
Population 515 817 hab. (mai 2010)
Densité 1 202 hab./km2
Géographie
Coordonnées 33° 50′ nord, 132° 46′ est
Superficie 42 903 ha = 429,03 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : préfecture d'Ehime

Voir sur la carte administrative de Préfecture d'Ehime
City locator 12.svg
Matsuyama-shi

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte administrative du Japon2
City locator 12.svg
Matsuyama-shi

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte topographique du Japon2
City locator 12.svg
Matsuyama-shi
Liens
Site web http://www.city.matsuyama.ehime.jp/

Matsuyama (松山市, Matsuyama-shi?) est une ville (, shi?) du Japon, capitale de la préfecture d'Ehime, sur l'île de Shikoku.

Géographie[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Au , Matsuyama comptait 515 817 habitants pour une superficie de 429,03 km2 soit une densité de 1 200 hab./km2. Elle est la ville la plus peuplée dans la préfecture d'Ehime et dans l'île et région de Shikoku.

Vue panoramique de la ville depuis le château de Matsuyama.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1732, la famine de l'ère Kyōhō fait 3 489 morts, la production de riz passe de 120 000 koku à une quantité négligeable[1].

La ville a été fortifiée au début du XVIIe siècle. En 1945, sa base aérienne abrite le 343 kōkūtai de l’aéronautique de la marine impériale japonaise.

Natsume Sôseki s'installe à Matsuyama en 1895. Il évoque cette cité dans « Botchan », célèbre roman publié en 1906 et qui marque le début de la littérature moderne japonaise.

Culture[modifier | modifier le code]

Dogo Onsen Hot Spring bâtiment principal.

La ville possède de nombreux sites historiques, notamment le château de Matsuyama, fondé en 1603. Huit temples du pèlerinage de Shikoku se trouvent à Matsuyama.

Les festivals Matsuyama matsuri et Matsuyama-minato matsuri ont lieu chaque année dans la ville.

Le film Give It All (Ganbatte ikimasshoi), réalisé par Itsumichi Isomura en 1998, a été tourné à Matsuyama.

Transports[modifier | modifier le code]

La ville possède un réseau de tramways composé de cinq lignes.

La gare de Matsuyama permet de relier la ville à Takamatsu et à Okayama.

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hiroyuki Ninomiya (préf. Pierre François Souyri), Le Japon pré-moderne : 1573 - 1867, Paris, CNRS Éditions, coll. « Réseau Asie », (1re éd. 1990), 231 p. (ISBN 978-2-271-09427-8, présentation en ligne), chap. 6 (« Les temps difficiles »), p. 165.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :