Mathématiques modernes (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne un groupe de musique. Pour l'article sur les mathématiques, voir Mathématiques modernes.
Mathématiques modernes
Pays d'origine France
Genre musical New wave
Années actives 1980-1982
Labels Dorian/Celluloid Records
Composition du groupe
Anciens membres Edwige Belmore
Claude Arto

Mathématiques modernes est un groupe de new wave français, actif entre 1979 et 1982.

Historique[modifier | modifier le code]

Le groupe Mathématiques modernes est composé d'Edwige Belmore (de), dite « Edwige, la reine des punks », égérie de la nuit parisienne de l'ère punk-new wave, physionomiste et « figure de proue du Palace[1] », et de l'artiste Claude Arto, qui avait monté le groupe Electromenagex avec Jean Néplin.

En 1978-1979, Fabrice Emaer donne les clefs du club Le Sept alors fermé, pour que le groupe puisse répéter[1]. Le groupe, après une série de concerts, fut actif au début des années 1980, avec quatre disques.

Leur single 45 tours Disco Rough, produit par Jacno, connut un certain succès et fut élu « single of the week » par le NME[2],[3].

Claude Arto est mort en octobre 2013, Edwige Belmore est morte le 22 septembre 2015.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Disco-rough / A+ B = C, 45 tours, Celluloïd
  • 1980 : Disco-rough, Maxi 45 t., Dorian/Celluloïd
  • 1981 : Les Visiteurs du soir, 33 tours, Dorian
  • 1981 : Paris Tokyo, 45 tours, Dorian

Reprises[modifier | modifier le code]

  • La musique de Disco-rough fait partie de la bande originale du court-métrage de Yann Gonzalez, Je vous hais petites filles réalisé en 2008.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Paquita Paquin, Vingt ans sans dormir : 1968-1983, Éditions Denoël, , 203 p. (ISBN 978-2207255698, lire en ligne), « Mes débuts au Palace », p. 143 et 144
  2. Mathématiques Modernes, le fin mot de la french wave par François Gorin, in Télérama, 8 octobre 2014 — en ligne.
  3. Edwige, mort d'une égérie des années 80, François Gorin, Télérama, 23 septembre 2015.