Le Sept

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Sept
Lieu Paris
Coordonnées 48° 51′ 57″ nord, 2° 20′ 06″ est
Inauguration 18 décembre 1968
Fermeture 1980

Géolocalisation sur la carte : 1er arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 1er arrondissement de Paris)
Le Sept

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Le Sept

Le Sept (ou le Club Sept)[1] est une ancienne boîte de nuit parisienne située au 7 rue Sainte-Anne[2]. Fondée le 18 décembre 1968[3], elle fut à l'origine du disco en France et a fermé en 1980[4].

Fabrice Emaer (1935-1983) en fut le propriétaire ; Guy Cuevas en fut le disc-jockey réputé, avant de rejoindre Le Palace.

Le club était au centre du quartier gay de l’époque, proche du Palais-Royal. Le club possédait un restaurant au rez-de-chaussée et une piste de danse au sous-sol.

« La décoration était simple mais brillante : des murs en miroirs et un plafond recouvert de néons multicolores qui flashaient au rythme de la musique. Car ce qui rendait le Sept si particulier, c’était la qualité de sa musique. Si le Colony se spécialisait dans la new wave, le Sept était déjà l’épicentre de la disco, avec le DJ Guy Cuevas aux platines. Ce n’était donc pas vraiment un club de drague, plutôt un rendez-vous « jet set »[5]. »

En 2010, un restaurant japonais occupe le rez-de-chaussée du 7 rue Saint-Anne.

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

Le lieu est reconstitué dans le film Saint Laurent de Bertrand Bonello (2014).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vivre et survivre dans le Marais : au cœur de Paris du Moyen Âge à nos jours par Jean-Pierre Azéma [1]
  2. Le Sept 7 rue Saint-Anne à Paris. The pink and the black: homosexuals in France since 1968 par Frédéric Martel [2]
  3. Site Hexagonegay la rue Sainte-Anne
  4. Philippe Azoury, Les clubs mythiques (4/7) le Sept, trop chaud, trop trash Les Inrocks, 31 juillet 2011
  5. Palace : comportement 80 - Didier Lestrade, Têtu, mars 1999

Articles connexes[modifier | modifier le code]