Le Film français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Film français
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité hebdomadaire
Genre Presse nationale
Date de fondation 1944
Ville d’édition Paris

Propriétaire Hildegarde
Site web lefilmfrançais.com

Le Film français (sous-titré L'Hebdomadaire des professionnels du cinéma et de l'audiovisuel) est un magazine de cinéma français fondé en 1944 par Jean-Bernard Derosne et Jean-Placide Mauclaire. En 1966, une autre publication, La Cinématographie française, créée en 1918, disparaît pour fusionner avec Le Film français[1].

La revue s'intéresse principalement à l'aspect économique du cinéma et à la rentabilité des films. Chaque année depuis 1994, le magazine décerne les Trophées du Film français, qui récompensent des films, des producteurs et des téléfilms[2].

Le Film français est racheté en 1994 par Emap France, groupe devenu en 2006 Mondadori France. Il est revendu en décembre 2013 à la holding Hildegarde[3].

Étoiles de la critique du Festival de Cannes[modifier | modifier le code]

Depuis 2003[4],[5], l'hebdomadaire, quotidien pendant le Festival de Cannes, dispose d'un agrégateur de critiques. 15 critiques issus des journaux, des publications hebdomadaires ainsi que des plus gros magazines cinéphiles mensuels, Cahiers du cinéma et Positif, rassemblent leurs critiques dans des notes allant de 0 à 4 étoiles, la note maximale étant symbolisée par une palme, dans les films de la compétition officielle, le film d'ouverture s'il est hors compétition, et d'Un certain regard. Ce principe peut être rapproché avec l'agrégateur de Screen International, qui existe depuis 1997 à Cannes. Il est scruté par les professionnels pour avoir la tendance de la côte critique du film[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Cinématographie française », sur cineressources.net (consulté le 27 octobre 2017).
  2. « Trophées du Film français », Allociné (consulté le 29 octobre 2017)
  3. « Le Film français vendu à Hildegarde », Le Figaro, (consulté le 29 octobre 2017)
  4. « Elephant Chouchou », sur Libération,
  5. « Première Tendance », sur Libération,
  6. « La minute (environ) de Pierre Murat : le petit jeu dérisoire des notes du Film Français », Pierre Murat est l'un des participant de cet agrégateur. Le film allemand évoqué est Toni Erdmann, très grand favori de la critique française et internationale [vidéo], sur Télérama,
  7. « Cannes 2010 : Les Étoiles de la Critique », tableau en cours de compétition
  8. « Cannes : Les étoiles de la critique (tableau finalisé) », sur Le film français,
  9. « Cannes : Les étoiles de la critique », sur Le film français,
  10. « Cannes 2013 les tableaux de la critique », sur Le film français,
  11. « Cannes 2014 : le tableau complet des étoiles de la critique », sur Le film français,
  12. « Cannes 2015 : Tableau final des Etoiles de la critique #11 », sur Le film français,
  13. « Cannes 2016 : Tableau final des Etoiles de la critique #11 », sur Le film français,
  14. « Cannes 2017 : Tableau final des Etoiles de la critique #11 » [image], sur Le Film Français,

Liens externes[modifier | modifier le code]