Marina Anissina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anissina.
Marina Anissina
Anissina and Peizerat 2001 GPF.jpg
Marina Anissina avec Gwendal Peizerat à la Finale du Grand Prix ISU 2001
Biographie
Nom complet Marina Viatcheslavovna Anissina
Nationalité Drapeau de la France France
Date de naissance (38 ans)
Lieu de naissance Moscou, RSFS Russie
Parcours
Partenaire Gwendal Peizerat
Retraite 2002

Marina Viatcheslavovna Anissina (russe : Марина Вячеславовна Анисина) (née le à Moscou, en Russie) est une danseuse sur glace russe et française, championne olympique en danse sur glace avec Gwendal Peizerat en 2002. Ensemble, ils remportent également un titre mondial et deux titres européens et possèdent de nombreuses autres médailles olympiques, mondiales et européennes. Elle est la fille de la patineuse Irina Tcherniaïeva et de Viatcheslav Anissine, joueur de hockey sur glace. Son frère Mikhaïl Anissine est également hockeyeur professionnel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts de carrière[modifier | modifier le code]

Elle a, au début de sa carrière, patiné pour la Russie et eu comme partenaire Sergei Sakhnovski puis Ilia Averbukh. Avant que ce dernier ne la quitte pour faire équipe avec Irina Lobacheva, ils ont remporté par deux fois le titre de champion du monde junior.

Désormais sans partenaire, Marina a recherché puis trouvé un nouvel équipier, Gwendal Peizerat avec lequel elle patine depuis 1993. Ils deviennent en 2002, le premier couple français à gagner l'or aux Jeux olympiques. Ils sont célèbres pour leur « porté inversé », où Marina porte Gwendal. Ils continuent depuis à faire des galas. Marina a été la chorégraphe du patineur américain Johnny Weir pour sa saison 2006–2007.

Anissina et Peizerat sont entraînés par Muriel Boucher-Zazoui.

1998-2002 : Des médailles mondiales et olympiques[modifier | modifier le code]

S'ils présentent en 1994 pour leur première saison ensemble un flamenco, c'est sur le programme de "Roméo et Juliette" (au cours duquel Marina porte Gwendal à deux reprises) qu'ils vont décrocher en 1998 une médaille olympique. Ils sont en effet troisièmes juste devant les Canadiens Bourne/Kraatz qui patinaient sur un thème irlandais (et qui avaient l'habitude depuis quelques années de se placer devant Marina et Gwendal aux championnats du monde). Aux mondiaux 1998, ils finirent à la seconde place, juste derrière les Russes Anjelika Krylova et son partenaire Oleg Ovsiannikov, Oksana Gritschuk et Ievgueni Platov ayant mis un terme à leur carrière. La saison suivante (1999), ils reviennent avec un programme fantastique, "l'Homme au masque de fer" dans lequel Marina porte Gwendal en grand écart. Ils seront battus à deux reprises par les Russes malgré un soutien plus que marqué du public lors des championnats d'Europe puis du monde et les applaudissements de Tatiana Tarassova. Ils deviennent enfin champions du monde l'année suivante à Nice sur Carmina Burana, devant les Italiens Barbara Fusar Poli et Maurizio Margaglio (à noter la 3ème place des Lituaniens Drobiazko/Vanagas).

2001 fut une année assez difficile. Suite à une lourde chute à la fin de leur programme sur "la dernière nuit de Beethoven", ils perdent leur titre européen (au profit des Italiens). Ils seront deuxièmes des championnats du monde au Canada dans une compétition où le jugement aura fait polémique. C'est en 2002 qu'ils mettent un terme à leur carrière après avoir remporté le titre olympique à Salt Lake City sur leur programme "I have a dream".

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Elle est mariée depuis le 23 février 2008 à Nikita Djigourda. Le 7 janvier 2009, leur premier enfant, un garçon du nom de Mick-Angel Christ est né tandis que leur second enfant, une fille prénommée Eva Vlada naît le 23 janvier 2010.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1998: Chevalier de l'Ordre National du mérite
  • 2003: Chevalier de la Légion d'Honneur

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec deux partenaires différents:

Compétition 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002
Jeux olympiques d'hiver 3e 1re
Championnats du monde 10e 6e 4e 5e 2e 2e 1re 2e
Championnats d'Europe 12e 5e 4e 4e 3e 2e 1re 2e 1re
Championnats de France 2e 2e 1re 1re 1re 1re 1re 1re F
Championnats du monde junior 1re 4e 1re
Grand Prix ISU[1] 1989/90 1990/91 1991/92 1992/93 1993/94 1994/95 1995/96 1996/97 1997/98 1998/99 1999/00 2000/01 2001/02
Finale du Grand Prix 3e 3e 3e 2e 1er F 2e
Skate America 2e 1re
Skate Canada 2e 2e 1re
Coupe des Nations[2] 1re 2e
Trophée Lalique[3] 3e 1re 2e 1re 2e 1re 1re 1re 1re
Coupe de Russie
Trophée NHK 1re 2e 1re 1re 1re 1re
Légende : F = Forfait

Musiques[modifier | modifier le code]

  • Saison 1996-1997 :
Danse originale : Docteur Petiot (Tango)
Danse libre : Ahla Leila
Exhibitions : Kazatchok
  • Saison 1997-1998 :
Danse originale : Snatch & Grab it (Jive)
Danse libre : Roméo et Juliette
Exhibitions : Con te partiro
  • Saison 1998-1999 :
Danse originale : Valse mascarade / My sweet and tender beast (Valse)
Danse libre : L'Homme au masque de fer
Exhibitions : Con te partiro
  • Saison 1999-2000 :
Danse originale : Musique latine
Danse libre : Carmina Burana
Exhibitions : L'Homme au masque de fer / Con te partiro / Danse mon Esmeralda
  • Saison 2000-2001 :
Danse originale : More (Quick-Step, Foxtrot)
Danse libre : La dernière nuit de Beethoven
Exhibitions : Danse mon Esmeralda / Suzanna
  • Saison 2001-2002 :
Danse originale : Malaguena, Tango de Guell (Flamenco, Tango)
Danse libre : Liberta
Exhibitions : Suzanna

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Grand Prix ISU a débuté en 1995.
  2. À partir de 2003, cette compétition se déroule en Chine sous le nom de Coupe de Chine.
  3. à partir de 2004, cette compétition s'appelle le Trophée Éric Bompard.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]