Marie-Annonciade de Bourbon-Siciles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).


Marie-Annonciade des Deux-Siciles
La princesse des Deux-Siciles vers 1862
La princesse des Deux-Siciles vers 1862

Titre Archiduchesse d'Autriche, princesse de Hongrie et de Bohême
Biographie
Naissance
Caserte (Deux-Siciles)
Décès (à 28 ans)
Vienne (Autriche-Hongrie)
Père Ferdinand II des Deux-Siciles
Mère Marie-Thérèse d’Autriche-Teschen
Conjoint Charles-Louis d’Autriche
Enfants François-Ferdinand
Otton
Ferdinand-Charles
Marguerite

Marie Annonciade Isabelle Philomène Sabazie des Deux-Siciles[1] (en italien : Maria Annunziata delle Due Sicilie), née à Caserte le , décédée à Vienne le est une personnalité italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de Ferdinand II des Deux-Siciles, le "Re Bomba" qui réprima violemment les révoltes de 1848 et de Marie-Thérèse de Habsbourg-Lorraine-Teschen, Maria-Annunziata perdit son père en 1859 et son demi frère monta sur le trône sous le nom de François II des Deux-Siciles. L'année suivante, les troupes de Garibaldi envahirent le royaume qui fut bientôt rattaché au nouveau royaume d'Italie et la princesse se refugia avec sa famille à Rome dans les états du pape.

Marie-Annonciade des Deux-Siciles épousa à dix-neuf ans, le 16 octobre 1862, l'archiduc Charles-Louis, frère de l'empereur d'Autriche François-Joseph Ier qui, à vingt-neuf ans, était déjà veuf de la duchesse Marguerite de Saxe (1840-1858).

Quatre enfants sont issus de cette union :

La tuberculose emporta l'archiduchesse l'année suivante, à l'âge de vingt-huit ans. L'archiduc, deux fois veuf, épousa en 1873 Marie-Thérèse de Bragance.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Almanach de Gotha, (lire en ligne), p. 6

Articles connexes[modifier | modifier le code]