Marie de Portugal (1538-1577)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie de Portugal.
Marie de Portugal
Bottega di Anthonis Mor - Ritratto di Maria di Portogallo.jpg

Portrait par Antonio Moro à la pinacothèque Stuard.

Informations générales
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
palais de Ribeira (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 39 ans)
ParmeVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Édouard de Portugal (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Sœur
Conjoint
Enfants

Maria d'Aviz de Portugal (née à Lisbonne le 12 août 1538, morte à Parme le 7 septembre 1577) est une princesse portugaise. Par son mariage avec Alexandre Farnèse, elle devient duchesse de Parme et de Plaisance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maria, infante de Portugal, est la fille du prince Édouard, 4e duc de Guimarães, et Isabelle de Bragance. Dans le cadre de la politique menée par Philippe II d'Espagne et par Octave Farnèse, duc de Parme et de Plaisance, elle épouse Alexandre Farnèse, le fils du duc. Le mariage est célébré à Bruxelles le 11 novembre 1565, auprès de la cour de Philippe II. Les fêtes sont tellement somptueuses que les dépenses, toutes à charge du roi, semblent excessives même au duc. Le couple s'installe à Parme en 1566. L’année suivante naît leur premier enfant, Marguerite (Margherita) puis en 1569, Ranuce (Ranuccio), futur duc de Parme et de Plaisance et en 1573, enfin Édouard (Odoardo), futur cardinal.

Maria est une femme d'une grande dévotion religieuse et très amoureuse de son mari bien que celui-ci fréquente publiquement de nombreuses dames du duché. Humiliée par cette situation, Maria s'investit dans les œuvres de charité.

Elle meurt à l'âge de 39 ans, en 1577. Peu de mois après, Alexandre retourne en Flandre et ne revient plus à Parme. Sa dépouille repose au côté de son mari Alexandre, dans la basilique Santa Maria della Steccata à Parme.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]