Marie Martinod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marie Martinod
image illustrative de l’article Marie Martinod
Marie Martinod lors de sa victoire en Half-Pipe aux X-Games de Tignes 2013
Contexte général
Sport Ski acrobatique
Période active De 2003 à 2006 et de 2011 à aujourd'hui
Site officiel www.mariemartinod.com
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : France Française
Naissance (33 ans)
Lieu de naissance Bourg-Saint-Maurice (Savoie)
Taille 1,58 m (5 2)
Poids de forme 48 kg (106 lb)
Club La Plagne
Entraîneur Greg Guenet
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 2 0
Championnats du monde 0 1 0
Winter X Games 2 0 2
Coupe du monde (globes) 2 1 0
Coupe du monde (épreuves) 7 1 5

Marie Martinod (née le à Bourg-Saint-Maurice), est une skieuse acrobatique française spécialiste du half-pipe, médaillée d'argent olympique à Sotchi en 2014 et à Pyeongchang en 2018, victorieuse aux X-Games à Aspen en 2017, et deux fois gagnante de la coupe du monde de la spécialité, en 2003-2004 et en 2016-2017. Marie Martinod prend sa retraite sportive à l'issue de la saison 2017-2018.

Carrière[modifier | modifier le code]

Marie Martinod pratique le ski depuis l'âge de 2 ans 1/2. Enthousiasmée par les épreuves de ski acrobatique aux Jeux olympiques d'Albertville 1992, elle intègre le Club des Sports de La Plagne dès 1993[1]. Ses débuts en coupe du monde sont marqués par une victoire aux trois manches auxquelles elle participe en 2003-2004 (en), à Saas-Fee, aux Contamines[2] et Bardonecchia. En 2006, la freestyleuse obtient la médaille de bronze au SuperPipe des X-Games d'hiver d'Aspen[3]. Elle arrête alors la compétition à 22 ans, en 2007, pour se consacrer à sa famille[4]. Elle devient mère de famille et patronne de bar à La Plagne[3].

Après l'annonce de l'entrée de l'épreuve de l'half-pipe au programme des Jeux olympiques lors de l'édition de 2014 à Sotchi, elle se laisse convaincre par Sarah Burke de renouer avec la compétition[3]. Elle rechausse les skis, remportant un titre de championne de France en 2012. Sept ans après avoir quitté le circuit, elle remporte en 2013 la médaille d'or des Winter X Games Europe à Tignes[5],[6]. Elle termine cinquième des mondiaux 2013, remportés par la Suissesse Virginie Faivre et la Française Anaïs Caradeux, réalisant lors de son premier passage avant de chuter lors du deuxième[7].

En 2014, elle remporte la médaille d'argent lors de la toute première épreuve olympique de l'histoire du half-pipe lors des Jeux olympiques de Sotchi, devancée par Maddie Bowman[8].

Ne cachant pas sa motivation pour les Jeux olympiques de Pyeongchang 2018, Marie Martinod - désormais doyenne de la compétition - poursuit sa carrière. Pour cette nouvelle saison, elle décide de privilégier les Winter X Games d'Aspen aux mondiaux de Kreischberg, les deux compétitions se déroulant aux mêmes dates[9]. Elle termine septième d'une compétition remportée par Maddie Bowman[10]. Lors de la saison suivante, elle n'est que remplaçante pour ces mêmes Winter X Games d'Aspen. Marie Martinod termine à la quatrième des Winter X Games Europe disputés à Oslo[11]. Elle signe une belle fin de saison avec deux médailles de bronze en coupe du monde : le 5 février à Park City et le 10 mars à Tignes[12]. À l'été 2016, ses deux principaux partenaires annoncent qu'ils se séparent de la championne. Elle est ensuite équipée par le fabricant chartrousin La Fabrique du Ski[13] et soutenue par une enseigne de grande distribution locale. Elle survole la saison suivante; elle remporte trois victoires lors de la coupe du monde 2016-2017 (en), ce qui lui vaut de remporter son deuxième globe de Cristal avec 360 points au classement général, treize ans après son premier titre[14]. Elle obtient également un titre de vice-championne du monde à Sierra Nevada derrière la Japonaise Ayana Onozuka[15] et sa deuxième médaille d'or aux X Games, le à Aspen[16].

Lors de la coupe du monde 2017-2018, elle termine troisième de la première course de la saison remportée par la Canadienne Cassie Sharpe à Cardrona[17], puis s'impose lors de la deuxième course, disputée à Copper Mountain[18]. Elle est également deuxième sur le circuit Dew Tour en décembre, également derrière Cassie Sharpe[19]. En , elle termine à la quatrième place des Winter X Games remportés par Maddie Bowman[20].

En , elle remporte une nouvelle fois la médaille d'argent du half-pipe lors des Jeux olympiques, devancée par Cassie Sharpe. Les deux sportives, déjà en tête après le premier run avec respectivement 92,20 et 94,40 points, améliorent leur score, passant respectivement à 92,60 et 95,80 points[21]. Elle termine ensuite sa carrière sportive en terminant deuxième, son treizième podiums en coupe du monde, lors des finales de coupe du monde derrière la Canadienne Cassie Sharpe[22].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Half-pipe
JO 2014
Drapeau de la Russie Sotchi
Médaille d'argent, Jeux olympiques Argent
JO 2018
Drapeau de la Corée du Sud Pyeongchang
Médaille d'argent, Jeux olympiques Argent

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Half-pipe
Mondiaux 2013
Drapeau : Norvège Voss-Myrkdalen
5e
Mondiaux 2017
Drapeau : Espagne Sierra Nevada
Médaille d'argent, monde Argent

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Coupe du monde de ski acrobatique.
  • Meilleur classement général : 2e en 2004.
  • Vainqueur du classement du half-pipe en 2004 et 2017.
  • 9 podiums dont 6 victoires (Saas-Fee, Les Contamines, Bardonecchia, Copper Mountain, Mammoth Mountain et Bokwang).

Différents classements en coupe du monde[modifier | modifier le code]

Classement en coupe du monde[23]
Année/Classement Général Half-pipe
Class. Points Class. Points
2004 2e 100 1re 300
2013 68e 19 13e 94
2014 65e 18 12e 92
2015 43e 21 6e 105
2016 44e 31,2 6e 156
2017 4e 72,00 1re 360
2018 19e 40,17 5e 241

Winter X Games[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'or : Médaille d'or du SuperPipe de Tignes en 2013
  • Médaille d'or : Médaille d'or du SuperPipe d'Aspen en 2017[16]
  • Médaille de bronze : Médaille de bronze du SuperPipe d'Aspen en 2014
  • Médaille de bronze : Médaille de bronze du SuperPipe d'Aspen en 2006

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. émission Music Mag 73 du 3 mars 2016 sur Radio Aix-les-Bains 88fm
  2. « Coupe du Monde de HalfPipe Ski », sur skipass.com, .
  3. a, b et c (en) Colin Bane, « Marie Martinod-Routin wins Ski SuperPipe gold », sur xgames.espn.com, .
  4. « Avant-première : "Au Nom des Miens", le retour de Marie Martinod », sur lequipe.fr, .
  5. (en) Nicole Dreon, « The comeback of Marie Martinod », sur espn.go.com, .
  6. (en) Henrik Lampert, « Marie Martinod-Routin wins women’s superpipe, 2013 X Games Tignes », sur freeskier.com, .
  7. « Caradeux en argent », sur lequipe.fr, .
  8. « Sotchi 2014 : Martinod remporte l'argent en ski half-pipe », sur lemonde.fr, .
  9. J.T., « Martinod zappe les Mondiaux, Rolland hésite », sur ledauphine.com, .
  10. « X-Games Aspen : les résultats de ski halfpipe femmes », sur lequipe.fr, .
  11. J.T., « Revivez le live des X Games Europe : domination nord-américaine, Martinod 4e, Valentin 5e, Rolland 6e », sur ledauphine.com, .
  12. « SFR Freestyle Tour 2016 : Marie Martinod 3e à Tignes ! », sur meltyXtrem (consulté le 13 mars 2016).
  13. « Marie Martinod signe avec La Fabrique du Ski », sur ledauphine.com, .
  14. « SKI HALFPIPE / COUPE DU MONDE La victoire et le globe pour Martinod, Valentin sur le podium », sur ledauphine.com, .
  15. V.B. et J.T., « L'argent pour Martinod, le bronze pour Rolland et un record de médailles », sur ledauphine.com, .
  16. a et b (en) Austin Colbert et et Joel Reichenberger, « Marie Martinod, Aaron Blunck win ski pipe titles under X Games lights », sur summitdaily.com, .
  17. (en) Abigail Barronian, « Cassie Sharpe se couvre d'or en Nouvelle-Zélande », sur radio-canada.ca, .
  18. « Martinod prend le pouvoir, grosse chute pour Valentin », sur ledauphine.com, .
  19. « Sharpe remporte l'or au Dew Tour », sur rds.ca, .
  20. Julien Trivero, « Marie Martinod au pied du podium pour sa dernière participation aux X Games », sur ledauphine.com, .
  21. « O de Pyeongchang : Marie Martinod en argent au ski halfpipe », sur lequipe.fr, .
  22. « Le dernier run de la carrière de Marie Martinod à revivre en vidéo à Tignes », sur lequipe.fr, .
  23. « Marie Martinod », site internet de la fédération internationale de Ski (consulté le 5 avril 2017)
  24. Décret du 18 avril 2014 portant nomination , Legifrance.

Liens externes[modifier | modifier le code]