Marie Gloris Bardiaux-Vaïente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marie Gloris Bardiaux-Vaïente
Marie gloris bardiaux vaiente 1102054.jpg
Marie Gloris Bardiaux-Vaïente à Reims en 2020
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (45 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Directeur de thèse
Bernard Lachaise (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Marie Gloris Bardiaux-Vaïente, aussi connue sous la forme abrégée Marie Gloris, née le , est une historienne et scénariste de bande dessinée française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie Gloris Bardiaux-Vaïente suit des études en histoire contemporaine[1]. En 2015, elle soutient à l'Université Bordeaux-Montaigne une thèse de doctorat en histoire moderne et contemporaine intitulée Histoire de l'abolition de la peine de mort dans les six pays fondateurs de l'Union européenne[2].

Elle est scénariste de bande dessinée. Elle publie également sous le nom abrégé Marie Gloris ou sous l'acronyme MGBV[3].

En 2012, elle écrit des scénarios historiques, pour la série Les reines de sang, chez Delcourt. Pour lsabelle, la louve de France, qui retrace la biographie de Isabelle de France (1292-1358), fille de Philippe Le Bel, reine d'Angleterre, Marie Gloris Bardiaux-Vaïente brosse le portrait intime d'une femme à poigne et sympathique[4].

Elle est membre active du Collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme. Ce collectif a été créé au printemps 2015, pour dénoncer le sexisme dans le milieu littéraire [5].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Marie Gloris (scénariste) et Thierry Gloris (scénariste) (ill. Jaime Calderón), Isabelle, La louve de France, t. 1, Paris, Delcourt, coll. « Les reines de sang », , 56 p. (ISBN 978-2-7560-2708-1)
  • Marie Gloris (scénariste) et Thierry Gloris (scénariste) (ill. Jaime Calderón), Isabelle, La louve de France, t. 2, Paris, Delcourt, coll. « Les reines de sang », , 56 p. (ISBN 978-2-7560-5418-6)
  • Marie Gloris (scénariste) et Thierry Gloris (scénariste) (ill. Joël Mouclier), Cléopâtre, la Reine fatale, t. 1, Paris, Delcourt, coll. « Les reines de sang », , 56 p. (ISBN 978-2-7560-7829-8)
  • Marie Gloris (scénariste) et Thierry Gloris (scénariste) (ill. Joël Mouclier), Cléopâtre, la Reine fatale, t. 2, Paris, Delcourt, coll. « Les reines de sang », 2018, 56 p. ( (ISBN 978-2-4130-0191-1))
  • Marie Gloris (scénariste) et Thierry Gloris (scénariste) (ill. Joël Mouclier), Cléopâtre, la Reine fatale, t. 3, Paris, Delcourt, coll. « Les reines de sang », 2020, 56 p. ( (ISBN 978-2-4130-1690-8))
  • Marie Gloris Bardiaux-Vaïente et al., Féministes. récits militants sur la cause des femmes, Nantes, Vide Cocagne, , 133 p. (ISBN 979-10-90425-93-4)
  • Marie Gloris Bardiaux-Vaïente et al., La Revue dessinée, La Revue dessinée, , 196 p. (ISBN 979-10-92530-32-2)
  • Thierry Gloris et Marie Gloris Bardiaux-Vaïente, Champs d'honneur, 5 tomes, Paris, Delcourt, 2016-2017 (ISBN 979-10-92530-32-2)
  • Marie Gloris Bardiaux-Vaïente (ill. Gabriel Delmas), Fille d'Œdipe, Montpellier, 6 Pieds sous terre Editions, 2018, 64 p. (ISBN 978-2-35212-139-8)
  • Marie Gloris bardiaux-Vaïente (ill. Rica), La Guillotine, Angoulême, Eidola éditions, 2019, 48 p. (ISBN 979-10-90093-34-8)
  • Marie Gloris Bardiaux-Vaïente(scénariste), (ill. Malo Kerfriden), L’Abolition, le combat de Robert Badinter, Grenoble, Glénat, 2019, 128 p. (ISBN 978-2-3440-2650-2)
  • Nicolas Labarre et Marie Gloris Bardiaux-Vaïente, La bande dessinée, langage pour la recherche, Bordeaux, Essais : revue interdisciplinaire d'Humanités, 2019 (ISBN 979-1-0970-2405-5)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Gloris-Bardiaux-Vaïente Marie », Bulles Garonne,‎ (lire en ligne, consulté le 8 avril 2018)
  2. Bardiaux-Vaïente, Marie Gloris, « Histoire de l'abolition de la peine de mort dans les six pays fondateurs de l'Union européenne », http://www.theses.fr/,‎ (lire en ligne, consulté le 7 avril 2018)
  3. Mégane Peinturaud, « Gloris-Bardiaux-Vaïente Marie », Passage à l'Art,‎ (lire en ligne, consulté le 7 avril 2018)
  4. Philippe MAGNERON, « Reines de sang (Les) - Isabelle, la Louve de France 1. Isabelle La Louve de France - Volume 1/2 », sur www.bdgest.com (consulté le 7 avril 2018)
  5. Anais Orieul, « Sexisme au festival de la BD d'Angoulême : "C'est un miroir de notre société en général" », Terrafemina,‎ (lire en ligne, consulté le 7 avril 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marie Gloris Bardiaux-Vaïente (interviewée) et Jean-Christophe Wasner, « Douze récits sur la cause des femmes. Marmande : elle a dirigé un recueil sur la cause des femmes », Sud Ouest,‎ (lire en ligne)
  • « Marie Gloris Bardiaux-Vaïente », Le Soir,‎
  • Marie Gloris Bardiaux-Vaïente (interviewée) et Philippe Belhache, « Le sexisme, réflexe conditionné ? », Sud Ouest,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]