Marie Fournets-Vernaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marie Fournets-Vernaud
Marie Fournets-Vernaud (Lejeune).png
Cliché d'après Lejeune (1896)[1].
Naissance
Décès
(à 79 ans)
Paris 8e
Nationalité
Activité

Marie Alexandrine Ernestine Vernaud dite Marie Fournets-Vernaud, née à Paris le et morte à Paris 8e le [2], est une artiste peintre française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de M. Vernaud, ancien entrepreneur de travaux publics de la Ville de Paris et qui fut le collaborateur d'Eugène Viollet-le-Duc, Marie Vernaud commence par étudier l'art auprès du peintre décorateur Diogène Maillart.

Elle expose à partir de 1888 au Salon des Champs-Élysées une composition historique intitulée Le Chouan, puis au Salon des artistes français en 1885, 1893 et 1900[3]. Elle compose quelques scènes de genre puis une série de portraits de femmes, scientifiques[4] ou des personnalités du monde de la scène lyrique et du spectacle parisien ou newyorkais, « possédant de réelles qualités de dessin et de coloris »[5].

Le , elle épouse le ténor René-Antoine Fournets (Pau, 1858-1924), nommé chanteur à l'Opéra de Paris au même moment[6].

En 1892, elle exécute le portrait en pied de la soprano Marie-Blanche Deschamp Jehin interprétant Dalila dans l'œuvre de Camille Saint-Saens lors de sa création le au Palais-Garnier, représentation durant laquelle son époux chante. Cette toile appartenait au chef d'orchestre Léon Jehin et se trouve désormais à la bibliothèque-musée de l'Opéra[7].

Elle donne des conférences sur le costume et l'habitation à l'Association polytechnique de Paris, cours du soir gratuits proposés aux ouvriers[8].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jules Martin, Nos peintre, nos sculpteurs, Paris, Flammarion, 1896, page 168.
  2. Archives de Paris, acte de décès n°251, vue 27 / 31
  3. Notice du catalogue de la BnF, en ligne
  4. Portrait de Madame le docteur [Olga] Conta, in Harvard Digital Library, en ligne.
  5. « FOURNETS-VERNAUD, Marie », in Dictionnaire national des contemporains : contenant les notices des membres de l'Institut de France, du gouvernement et du parlement français, de l'Académie de médecine...., Tome 1, sous la dir. de C.-E. Curinier, Paris, Office général d'éd. de librairie et d'impr., 1899-1919, page 231 — notice en ligne.
  6. « Fournets (René Antoine) », in artlyrique.fr, en ligne.
  7. Nicole Wild, Décors et costumes du XIXe siècle : Opéra de Paris, tome 1, Paris, Bibliothèque nationale, 1987 — extrait en ligne.
  8. « Association polytechnique », in Institut français de l'éducation, en ligne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]