Léon Jehin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jehin.
Léon Jehin
Léon Jéhin.JPEG
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
MonacoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Léon Jehin (né le à Spa, décédé le à Monaco) est un chef d'orchestre et un compositeur, tout particulièrement associé à la vie musicale et à l'opéra de Monte-Carlo[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jehin est né à Spa. Il a fait ses études au conservatoire de Liège puis à Bruxelles. Il a été violoniste à La Monnaie dans la capitale belge, puis il a dirigé Anvers, Aix-les-Bains et au Covent Garden[1]. De 1889 jusqu'à sa mort il a été le chef de l'Opéra de Monte-Carlo à la suite d'Arthur Steck. Le premier opéra qu'il y a dirigé était Mireille[2].

Tout en conduisant le répertoire de base de l'Opéra de Monte-Carlo, il a dirigé les créations des opéras suivant:

En 1889, il a épousé la mezzo-soprano Blanche Deschamps, avec qui il avait travaillé à Bruxelles[2]. En 1953 un concert a été donné à sa mémoire au Casino[1].

En 1910, à La Monnaie, Jehin a conduit le Don Quichotte avec la distribution de la création et l'orchestre de Monte Carlo, ainsi que Ivan le terrible (création), et Le vieil aigle de Raoul Gunsbourg[3].

Il est décédé à Monaco, à l'âge de 74 ans.

Compositions[modifier | modifier le code]

Les compositions de Jehin comprennent un Hymne à la Charte pour solistes, chorus et orchestre (Monte-Carlo, 1889), Scherzo symphonique (1902), Intermezzo pour cor et orchestre (1909), une Marche Inaugurale (pour l'inauguration du Musée océanographique, 1909) et une Suite symphonique (1921)[1]. Léon Jehin a par ailleurs donné une nouvelle version de l'Hymne monégasque en 1914 qui a été jouée pour la première fois lors du 25e anniversaire du couronnement du Prince Albert Ier.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Favre G. Histoire Musicale de la Principauté de Monaco du XVIe au XXe siècle. Éditions des Archives du Palais Princier, Monaco/Éditions A et J Picard, Paris, 1974.
  2. a et b Walsh T J. Monte Carlo opera, 1879–1909. Gill and Macmillan, Dublin, 1975.
  3. 'Computerised Archival Retrieval in Multimedia Enhanced Networking' - Les archives digitales de la Monnaie consulté le 5 août 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]