Marie-Odile Lebeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marie-Odile Lebeaux est une chercheuse française en sciences sociales spécialisée en analyse des données, ingénieure au CNRS, laboratoire de statistique, ISUP, université Pierre et Marie Curie (Paris 6)[1].

Parcours scientifique[modifier | modifier le code]

En 1967, Marie-Odile Lebeaux, alors au laboratoire statistique de Jean-Paul Benzécri, apporte ses compétences informatiques à Bruno Lecoutre et Dominique Lépine pour concevoir un premier logiciel d'analyse statistique. Ce dernier, nommé VAR 1, est écrit en quelques semaines durant l’été 1967[2]. Lebeaux écrit par la suite VAR 2 en 1971[2], et VAR 3 en 1976 avec le chercheur Vincent Duquenne[3].

En 1999, elle rédige, avec Alain Degenne, un rapport destiné au Commissariat au Plan : Étude sur les sorties du chômage : comparaison jeunes et adultes[4]. De même en 2001, elle participe à la remise d'un rapport public, portant sur les nouveaux services et les emplois-jeunes[5].

Publications[modifier | modifier le code]

  • avec Alain Degrenne, « Le temps des loisirs, le cycle de vie et ses contraintes », dans Regards croisés sur les pratiques culturelles, (lire en ligne), p. 83-105
  • chap. 6 « Le capital social dans la vie de tous les jours : Performance, équité et réciprocité », dans Le capital social, Paris, La Découverte, coll. « Recherches/MAUSS », (lire en ligne), p. 107-131

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice Sudoc », sur idref.fr
  2. a et b Lecoutre 1984, p. 7-8.
  3. Lecoutre 1984, p. 13.
  4. Alain Degenne et Marie-Odile Lebeaux, « Étude sur les sorties du chômage : Comparaison jeunes et adultes » [PDF], sur vie-publique.fr, CNRS, (consulté le 2 avril 2020)
  5. « Le programme « Nouveaux services - emplois jeunes » dans le champ jeunes », sur vie-publique.fr (consulté le 28 mars 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]