Marie-Anne Frison-Roche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frison-Roche.
Marie-Anne Frison-Roche
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Marie-Anne Frison-Roche, née le à Bar-le-Duc (Meuse), est professeur de droit économique à l'Institut d'études politiques de Paris (« Sciences Po ») et spécialiste du droit de la régulation dont elle a contribué à fonder la doctrine en France.

Études[modifier | modifier le code]

Ses études ont notamment consisté dans une licence en philosophie à l'Université de la Sorbonne (Paris IV) en 1987, un diplôme d'étude approfondie (DEA) de droit privé à l'Université Panthéon Sorbonne (Paris I) en 1984, un diplôme d'étude approfondie (DEA) de droit processuel à l'Université Panthéon Assas (Paris 2) en 1983, un doctorat d'État en droit privé et sciences criminelles obtenu par la soutenance d'une thèse intitulée Généralités sur le principe du contradictoire soutenue à l'Université Panthéon Assas en 1988. Elle a été reçue major à l'agrégation de l'enseignement supérieur en droit privé et sciences criminelles en 1991.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Elle prend successivement les postes de professeur à l'Université d'Angers, à l'Université Paris-Dauphine, et à Sciences Po. Elle fonde successivement dans chacune de ces institutions un diplôme d'études approfondies ou un Master, à chaque fois en droit économique[1].

Au sein de Sciences-Po, elle fonde en 2000 la Chaire Régulation, structure de recherches et de manifestations publiques, qu'elle dirigea jusqu'en 2009. Son objectif scientifique se développe dans l'ensemble de ses activités d'enseignement, de publication, de conseil aux Gouvernements et aux entreprises, à savoir l'établissement d'une doctrine cohérente à la fois juridique, économique et politique des institutions, règles et décisions caractéristique des secteurs régulés tels que les transports, les télécommunications, les médias, Internet, l'énergie, la finance, la banque, l'assurance, la santé et l'environnement. Elle fonde lors de son arrivée à Sciences-Po en 2001 le Master de droit économique qu'elle dirigea jusqu’en 2009. Elle fonde The Journal of Regulation en 2010 devenu depuis 2017 The Journal of Regulation and Compliance dont les supports sont un site Internet et une revue papier. Elle dirige deux collections éditoriales, "Cours Dalloz" aux éditions Dalloz et Droit et Économie aux éditions LGDJ[2]. Elle crée en 2010 une maison d'édition, MAFR Publishing.

Publications, interventions publiques et thèmes de recherche[modifier | modifier le code]

Du point de vue quantitatif, Marie-Anne Frison-Roche a écrit une quinzaine de livres[3], dirigé une soixantaine d'ouvrages et écrit environ 350 articles. Elle a organisé une cinquantaine de manifestations, dont une quinzaine de dimension internationale. Ses conférences et interventions publiques s’élèvent à environ 380. Elle est auditionnée par les organismes publics français et étrangers principalement à l'occasion des réformes législatives. Beaucoup de ses travaux sont disponibles sur son site.

Du point de vue qualitatif, son terrain d'expertise est la régulation. Elle a écrit à partir de 2000 sur ce qu'il est convenu d’appeler depuis « droit de la régulation » et participe à la mise en place nationale et internationale des régulations économiques sectorielles performantes. Elle écrit les ouvrages de référence concernant la régulation, par exemple Les 100 mots de la régulations (2010)[4] ou le Précis Dalloz du droit de la régulation (à paraître). Elle appréhende la régulation sous le triple angle du droit, de l'économie et de la science politique. De nombreux régulateurs, français ou étrangers, s'adressent à elle pour qu'elle leur remette des études spécifiques. La publication dont elle en est l'éditrice, la directrice et la rédactrice en chef, The Journal of Regulation, reçoit l'appui d'une quarantaine de partenariats d'entreprises[5] et tous les régulateurs spécialisés participent au comité global du Journal. On estime que Marie-Anne Frison-Roche est, en doctrine directement opérationnelle la référence en matière de régulation.

Par ailleurs, elle continue de travailler dans la perspective philosophique, notamment sur la place des États dans les régulations économiques mondialisées et publie régulièrement des articles de sociologie juridiques, tirés notamment de son expérience au sein du laboratoire de sociologie juridique de Paris 2 fondé par Jean Carbonnier, laboratoire qu'elle a dirigé pendant de nombreuses années.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Curriculum vitæ sur le site de Marie-Anne Frison-Roche Parcours
  2. Liste des ouvrages publiés dans la collection Droit et Economie sous la direction éditoriale de Marie-Anne Frison-Roche
  3. Liste des ouvrages publiés aux PUF [1]
  4. Fiche sur les 100 mots de la régulation sur le site des PUF[2]
  5. (en) « Partners Committee », sur the Journal of Regulation (consulté le 13 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]