Margraviat de Bade-Durlach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Margraviat de Bade-Durlach
Markgrafschaft Baden-Durlach

15351771

Description de cette image, également commentée ci-après
Carte du margraviat
Informations générales
Statut Margraviat
Capitale Durlach

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le margraviat de Bade-Durlach (en allemand : Markgrafschaft Baden-Durlach) est un État du Saint-Empire romain germanique de 1535 à 1771.

Territoire[modifier | modifier le code]

Le margraviat de Bade-Durlach (en bleu et jaune) dans le cercle de Souabe.

Le margraviat comprenait :

  • le margraviat inférieur (Untere Markgrafschaft), correspondant au margraviat de Bade-Durlach proprement dit ;
  • le margraviat supérieur (Obere Markgrafschaft), comprenant :
    • le margraviat de Bade-Hachberg (Markgrafschaft Baden-Hachberg) ;
    • la seigneurie de Prechtal (Herrschaft Prechtal), en condominium avec la maison de Fürstenberg ;
    • le Markgräflerland, divisé en :
      • bailliage de Badenweiler (Oberamt Badenweiler), correspondant à la seigneurie éponyme (Herrschaft Badenweiler) ;
      • bailliage de Rötteln (Oberamt Rötteln), réunissant :
        • le landgraviat de Sausenberg (Landgrafschaft Sausenberg) ;
        • la seigneurie de Rötteln (Herrschaft Rötteln).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1535, huit ans après le décès du margrave Christophe Ier de Bade, le margraviat de Bade est partagé en deux margraviats par ses fils Bernard et Ernest : Bade-Bade (Bernard) et Bade-Durlach (Ernest). En 1556, Charles II de Bade-Durlach convertit son margraviat au protestantisme.

En 1771, la branche bernardine de Bade-Bade s’éteignant, Charles-Frédéric hérite du margraviat de Bade-Bade et reconstitue le margraviat de Bade en l’unissant à ses terres de Bade-Durlach.

Margraves de Bade-Durlach[modifier | modifier le code]

Ernest, premier margrave de Bade-Durlach
Charles-Frédéric, dernier margrave de Bade-Durlach