Marcellin de Groiseilliez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marcellin de Groiseilliez
Paysage de montagne au torrent.jpg
Paysage de montagne au torrent
(collection privée)
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Maîtres
Parentèle

Marcellin Charles François de Groiseilliez, né à Paris le et mort à Auvers-sur-Oise le [1], est un peintre paysagiste et graveur français.

Il fut tour à tour l'élève de Royer, Pasini, Corot et Feyen-Perrin[2].

Pasini fut son premier maître avec lequel il commença ses études d’après nature, empreintes d’un sentiment mélancolique. Corot & Daubigny remarquèrent ses toiles et aidés par leurs conseils, se perfectionna dans le paysagisme.

Il bâtit sa renommée grâce à ses paysages des environs de Paris, du Sud-Ouest et de Bretagne. Ses paysages parisiens s’inscrivent dans le sillage des peintres de Barbizon et de la forêt de Fontainebleau. Il fut attentif, tout au long de sa carrière, à traduire la vérité du paysage et les lumières spécifiques à chaque lieu.

Il a exposé au Salon de Paris aux côtés de Corot dont il fut l'un des élèves les plus distingués. Il remporta en 1874 la médaille 3éme classe[3].

Il a publié quelques eaux-fortes chez Cadart : Matinée de printemps; Pâturage de Guisseny; Port du Conquet, 1874; Avelghem près Courtrai; Coin de ferme dans la Beauce; etc.[4]

Frère d'Hélène de Groiseilliez (1836-1925)[5], il est l'oncle du diplomate Pierre de Fouquières et de l'homme de lettres André de Fouquières.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives du Val-d'Oise, acte de décès n°90, vue 96 / 240
  2. Gérald Schurr, Les Petits maîtres de la peinture, valeur de demain, volume 4, Éditions de l'Amateur, 1979, p. 137
  3. Nestor Paturot, Le Salon de 1874 (lire en ligne), P 214
  4. "Les graveurs du XIXe siècle, guide de l'amateur d'estampes modernes" par Henri Béraldi, Tome VII p. 260
  5. André de Fouquières, Cinquante ans de panache, Flore, 1951, p. 20

Sélection d'œuvres[modifier | modifier le code]

Matinée de Printemps (Bords d'Oise) - Eau-forte
  • Le Printemps, dit aussi Les pommiers en fleurs, 1872, Musée des beaux-arts de Rouen
  • Un rayon de soleil après la pluie au bas Meudon
  • Vue prise dans la Creuse
  • Vue d'Amélie-les-Bains
  • Paysage de montagne au torrent
  • La Plage de Saint-Malo
  • Les Laveuses à Mantes
  • Le Pont du Gard
  • Intérieur de cour à Samois
  • Maison dans la verdure à Moussy

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays ,vol. 4, Gründ, 1960, p. 442
  • Henri Lechat, galerie Georges Petit, Catalogue des tableaux et dessins par feu Marcellin de Groiseilliez, tableaux, aquarelles et dessins... composant sa collection, Hôtel Drouot, 1880, 28 p.
  • Georges Petit, Catalogue des tableaux et dessins par feu Marcellin de Groiseilliez, tableaux, aquarelles et dessins, 1880, BNF

Liens externes[modifier | modifier le code]