Marc Ullmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ullmann.
Marc Ullmann
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Marc Ullmann est un journaliste français né à Sainte-Adresse (Seine-Maritime) le 21 septembre 1930, et décédé le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Benjamin Ullmann, négociant en coton, et de Denise Ullmann née Lang[2].

Il se lance dans des études de Droit et de Sciences politiques mais il les interrompt en 1950[3].

Il est d'abord journaliste à l'Agence économique et financière (où il traite d'économie internationale), puis correspondant du Monde en Scandinavie (1952-1955)[3].

Chroniqueur sur RTL, il a occupé le poste de rédacteur en chef adjoint de L'Express.

En 1972, il rejoint l'émission Italiques, produite par Marc Gilbert à l'ORTF[4]. En outre, il a dirigé la rédaction du journal Les Échos et commenté la politique étrangère sur FR3 et pour Paris Match.

Il est l'auteur, pour Paris Match, d'un article sur Bachir Gémayel, du 3 septembre 1982[5], puis, en 1984, d'un entretien avec Ali Patrick Pahlavi[6].

Il est le fondateur, en 1999, du Club des Vigilants, où il commente notamment l'actualité iranienne[7],[8]. Il a participé au Club Jean Moulin et à la Fondation Saint-Simon[9].

En juin 2013, il donne une interview titrée, Le monde que nous leur laisserons sur le site du Club des Vigilants[10] puis en novembre une autre intitulée Urgences[11].

Il soutient le lancement de l'émission en ligne, ThinkerView, "indépendant, issu d'internet, (et) très diffèrent de la plupart des think-tanks qui sont inféodés à des partis politiques ou des intérêts privés."[12]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • De Gaulle et Israël, S.A. Presse-Union, 1969, 4 p.
  • (en) Security Aspects in French Foreign Policy, The Atlantic Community quarterly, 1974
  • Quatre ans pour changer le monde, volume 24 de Libertés 2000, Robert Laffont, 1977, 200 p. - (en) Four Years to Change the World, Monterey Institute of Foreign Studies, 1978 - (es) Quatro anos para mudar o mundo, Difel, 1977, 164 p.
  • L'État, c'est nous, Calmann-Lévy, 1994, 262 p. (ISBN 2702123651 et 9782702123652)
  • (en collaboration avec Jacques Andréani et Guillaume Demuth), Devenirs iraniens, Commentaire, No 120, hiver 2007-2008

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]