Marc Rombaut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rombaut.
Marc Rombaut
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Marc Rombaut, né en 1939 à Gand, est un romancier belge, également journaliste de radio (RTB), critique d'opéra, poète, enseignant et essayiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a séjourné cinq ans en Guinée et, selon ses propres dires, cette expérience lui a ouvert les portes de la poésie et de la conscience politique.

Il vit aujourd'hui à Bruxelles et à Antibes ( France ).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1964 : Ambiguités
  • 1966 : Failles
  • 1968 : Le Festin
  • 1969 : Le Jetée et autres solitudes
  • 1972 : Le regard sauvage
  • 1972 : La nouvelle poésie négro-africaine d'expression française
  • 1978 : Suite en ouï-dire, récit, éditions Christian Bourgois
  • 1979 : Minorités dans la pensée (colloque Idem II, Namur, mai 1978, en collaboration avec Jean-Pierre Faye et Jean-Pierre Verheggen)
  • 1982 : À votre disposition[1] de Mircea Dinescu, traduit et adapté en français avec Constantin Crișan ; avec une préface de Romul Munteanu
  • 1983 : Matière d'oubli, suivi de Anamorphoses : transcodage musical (en collaboration avec André Riotte)
  • 1990 : La lettre du nom ; Six poèmes pour une dédicace à Pier Paolo Pasolini
  • 1990 : Paul Delvaux
  • 1991 : Pier Paolo Pasolini
  • 1995 : Miroirs de l'autre
  • 1996 : Le Chat noir laqué, roman, Seuil
  • 2000 : Ombre sur une piscine jaune, roman, Seuil
  • 2003 : Ville sanguine, roman, Seuil
  • 2006 : La Chose noire, roman, Éd. du Rocher
  • 2014 : Chelsea romance, éd. Pierre-Guillaume de Roux (ISBN 978-2363710918)
  • 2015 : L'écho d'un visage, éd. Le nouvel Athanor (ISBN 978-2356230560)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Serge Brindeau, La Poésie contemporaine de langue française depuis 1945, Éditions Saint-Germain-des-Prés, 1973, p. 7
  • Hugo Marsan, « Entre désir charnel et passion mortelle », Le Monde, 29 novembre 1996
  • Monique Pétillon, « Le cadre de l'abîme », Le Monde, 19 mai 2000
  • Jean-Luc Douin, « Bordeaux, de Goya au procès Papon », Le Monde, 18 avril 2003 (à propos de Ville sanguine)
  • René de Ceccatty, « Retour de Guinée », Le Monde, 17 novembre 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]