Marc Dufraisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dufraisse.
Marc Dufraisse
Fonctions
Député
Préfet
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Marc Étienne Gustave Dufraisse, né le à Ribérac et mort à Paris le , est un homme politique français

Biographie[modifier | modifier le code]

Avocat, républicain, il est nommé commissaire général de l'Indre et de l'Indre-et-Loire en 1848, puis préfet de l'Indre. Emprisonné à Mazas[1] à la suite du coup d'État du 2 décembre 1851, puis proscrit, il s'exile en Belgique et en Suisse. Il donne alors des cours de législation comparée à Zurich. Il publie alors des brochures contre le Second Empire comme Ce que coûte l'Empire, ses finances, ses traitements en 1853 sous le pseudonyme de « Cremutius Cordus ».

Revenu en France après la chute du Second Empire, le 4 septembre 1870, il est nommé préfet des Alpes-Maritimes le 14 octobre 1870 et installé le 23. Malgré une attitude très maladroite, il est élu député des Alpes-Maritimes le 8 février 1871, mais son élection est invalidée. Également élu député de la Seine, il siège à gauche.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Victor Hugo, Histoire d'un crime, t. 1, 1877-1878 (lire sur Wikisource), chap. 14 (« Caserne d'Orsay »), p. 355

Articles connexes[modifier | modifier le code]