Marc Deneyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marc Deneyer
Description de cette image, également commentée ci-après
Photo de Marc Deneyer au travail prise par Jean-Luc Terradillos, rédacteur en chef de la revue L'Actualité Poitou-Charentes
Naissance (75 ans)
Nationalité Drapeau de la Belgique Belgique
Pays de résidence France
Profession
Marc Deneyer photographiant le paysage charentais à quelques mètres du domaine de Toutvent.
Marc Deneyer photographiant le paysage charentais depuis l'allée menant au domaine de Toutvent.

Marc Deneyer (né à Bruxelles en ) est un photographe belge. Il vit et travaille en France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Bruxelles en 1945, Marc Deneyer est graphiste et musicien (guitare classique) de formation. Dès son adolescence, il s'intéresse à la chimie, à l'optique et aux appareils de projection qui lui ont donné « le goût de l'image projetée, imprimée, et de manière plus générale le goût de la lumière »[1]. Après quelques années passées comme musicien et dessinateur de presse, à partir de 1982, il se consacre à la photographie en noir et blanc de paysage. Autodidacte, il suit les cours du soir du photographe belge Jacques Vilet qui l'initie au système des zones mis au point par Ansel Adams et approfondit cette technique avec Serge Gal.

Depuis 1984, il expose en Europe (The Photographers’ Gallery[2] à Londres, Institut français de Naples, Galerie du château d’eau[3] à Toulouse, Galerie Camera Obscura à Paris, etc.) et au-delà (Institut français de Tokyo, Sapporo, etc.). En 1986 il participe à la mission photographique[4] de la DATAR puis de 1987 à 1990 à la mission photographique Les Quatre Saisons du territoire qui aboutit à plusieurs publications sous le même titre.

La couleur apparait dans son travail à partir de 1995 à l'occasion de son séjour au Groenland.

Il poursuit ses recherches sur le thème des jardins avec Les Jardins de Toscane (1998) et Les Jardins de Rochefort (1999). En 2000, il est invité en résidence à la Villa Kujoyama, Kyoto, Japon (Villa Medicis hors les murs).

Il rapporte de ses voyages (du Groenland à la Toscane, du Maroc au Japon) des images et des textes qui racontent sa recherche d’une pure lumière et de lieux immémoriaux. Il publie[5] Ilulissat en 2001 puis Kujoyama en 2005 dans la collection "Textes et Photographies" aux éditions Le temps qu’il fait.

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 2015 Galerie Louise Michel[6] (Poitiers, France)
  • 2014 Galerie HorsChamp[7] (Sivry Courtry, France)
  • 2012 Palais des Congrès de Royan (Royan, France)
  • 2011 Abbaye de l’Épau (Le Mans, France)
  • 2010 Musée d’Agesci (Niort, France)
  • 2010 Domaine de Chaumont-sur-Loire
  • 2009 Médiathèque François-Mitterrand (Poitiers, France)
  • 2009 Abbaye aux Dames (Saintes, France)
  • 2009 Ve biennale internationale de Melle (France)
  • 2009 Musée de Cognac (Cognac, France)
  • 2007 Corderie royale (Rochefort, France)
  • 2006 Institut français de Sapporo (Sapporo, Japon)
  • 2006 Septembre de la photographie (Lyon, France)
  • 2005 Wayang Gallery (Taïwan, Taïwan)
  • 2004 Galerie Hennessy (Cognac, France)
  • 2003 Chapelle Jeanne d’Arc (Thouars, France)
  • 2002 Maison de la culture du Japon (Paris, France)
  • 2001 Médiathèque François-Mitterrand (Poitiers, France)
  • 2000 Institut français de Tokyo (Tokyo, Japon)
  • 2000 Galerie The Third Gallery Aya (Osaka, Japon)
  • 1999 Galerie Camera Obscura (Paris, France)
  • 1999 Hôtel d’Assézat (Toulouse, France)
  • 1999 Musée des Beaux-Arts de Mons (Mons, Belgique)
  • 1998 Galerie du château d’eau[3] (Toulouse, France)
  • 1998 Musée Sainte-Croix (Poitiers, France)
  • 1997 Galerie Seizoni (Sofia, Bulgarie)
  • 1997 Maison Balabanov (Plovdiv, Bulgarie)
  • 1996 Carré Amelot (La Rochelle France
  • 1992 Centre régional d’art contemporain (Chauvigny, France)
  • 1991 The Photographers’ Gallery[2] (Londres, Grande-Bretagne)
  • 1990 Galerie Catherine Mayeur (Bruxelles, Belgique)
  • 1990 Galerie l’Imagerie (Lannion, France)
  • 1988 Mois de la photographie (Reims, France)
  • 1987 Château d’Oiron (France)
  • 1987 Musée de Brest (France)
  • 1986 Institut français de Naples (Naples, Italie)
  • 1986 Galerie Michèle Chomette (Paris, France)
  • 1986 CAC Niort (France)
  • 1985 Hôtel Saint Simon (Angoulême, France)
  • 1984 Galerie focale (Nyon, Suisse)

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Un amant très vétilleux, Édition Xavier Barral, 2015
  • (fr) Littoral/Rivages de Charente, Éditions Filigranes, 2007
  • (fr) Kujoyama, Éditions Le temps qu’il fait, 2005
  • (fr) Deux saisons à Poitiers, Le temps qu’il fait, 2001
  • (fr) Ilulissat, Editions Le temps qu’il fait, 2001
  • (fr) Catalogue « La Conquête des pôles » (parution dans) Mission du patrimoine photographique Paris, 1997
  • (fr) Rochefort d’un jardin à l’autre Atelier de photographie du patrimoine, 1999
  • (fr) Museum national d’histoire naturelle (parution dans) Catalogue 2000, 2000
  • (en) Fine Art Photography, Graphis, Zürich 1995 (parution dans), 1995
  • (fr) Picnic à Sanxay, ARDIAMC, 1994
  • (fr) La Mission photographique à Bruxelles, Edition Contretype, 1991
  • (fr) Les Quatre Saisons du territoire : L’Automne, Editions de l’Est, 1991
  • (fr) Les Quatre Saisons du territoire : L’Hiver, Editions de l’Est, 1991
  • (fr) Les Quatre Saisons du territoire : Le Printemps, Editions Granit-Cac, 1989
  • (fr) Mission photographique de la DATAR, Editions Hazan, 1989
  • (fr) Les Quatre Saisons du territoire : L’Eté, Editions Granit-Cac, 1988
  • (fr) Le Temps du tableau, avec Jan Voss, Editions André Dimanche, 1986
  • (fr) Paysages, Editions F.R.A.C. Poitou-Charentes / La Différence, Paris, 1985

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice Marc Deneyer », Galerie-photo, 2001
  2. a et b (en) « Exhibitions at The Photographers’ Gallery 1971 - Present », sur The Photographers’ Gallery (consulté le 3 août 2016)
  3. a et b Michel Dieuzaide, « Marc Deneyer », sur http://www.galeriechateaudeau.org/, (consulté le 3 aout 2016)
  4. « Série | Datar - Mission photographique », sur missionphoto.datar.gouv.fr (consulté le 1er août 2016)
  5. « Catalogue des auteurs », sur Le temps qu'il fait, éditeur. (consulté le 1er août 2016)
  6. « Anatole Vasanpeine : amant très vétilleux », sur http://www.lanouvellerepublique.fr/, (consulté le 2 août 2016)
  7. « Dossier de Presse - Marc Deneyer - Au-delà du paysage », sur http://www.galerie-horschamp.fr/index.html (consulté le 3 août 2016)
  8. « Notice Marc Deneyer », sur FRAC Poitou-Charentes (consulté le 15 novembre 2016)