Manilkara bidentata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Manilkara bidentata - Muséum de Toulouse

Le balata ou balata franc (Manilkara bidentata) est un arbre de la famille des Sapotaceae originaire des forêts tropicales d'Amérique, en particulier du Plateau des Guyanes. Il peut atteindre jusqu'à 45 mètres de hauteur. Les feuilles mesurent de 10 à 20 cm de long. D'après les inventaires réalisés jusqu'à présent en Guyane,le volume brut des arbres de plus de 40 cm de diamètre se situe aux environs de 3 m3 à l'hectare, ce qui permet la constitution de lots importants.

Le balata est recherché pour son bois et pour son latex.

La gomme fabriquée à partir du latex est connue sous le nom de gutta-balata et a servi notamment dans la fabrication des balles de golf et des courroies de transmission[1], ainsi que dans l'isolation des câbles télégraphiques[2].

On peut trouver son bois sous l'appellation commerciale de « massaranduba », qui recouvre cependant indifféremment plusieurs espèces du genre Manilkara.

Utilisation en charpente pour la réalisation de murs anti-bruit.

En menuiserie, on l'utilise comme bois d'ossature, en ébénisterie et en confection de plancher. Il se ponce facilement mais est très difficile à clouer et à visser.

En médecine traditionnelle, l'écorce et le latex sont utilisés contre la dysenterie.

Les fruits sont comestibles[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Caoutchouc et la Gutta-Percha - Wikisource », sur fr.wikisource.org (consulté le )
  2. Auguste Chevalier, « Les vrais et les faux Balatas. », Revue de botanique appliquée et d'agriculture coloniale, vol. 12, no 128,‎ , p. 261–282 (DOI 10.3406/jatba.1932.5122, lire en ligne, consulté le )
  3. (en) Fruitipedia : Manilkara bidentata

Voir aussi[modifier | modifier le code]