Alphonse Pyrame de Candolle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Candolle.
Alphonse Pyrame de Candolle
Pyrame de Candolle, Alphonse Louis, BNF Gallica.jpg

Alphonse de Candolle

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
GenèveVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Alphonse Louis Pierre Pyrame De CandolleVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
A.DC.Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Père
Enfant
Autres informations
Domaine
Membre de
Distinctions
Ordre du mérite pour les sciences et arts (d)
Ordre Pour le MériteVoir et modifier les données sur Wikidata

Alphonse Louis Pierre Pyrame de Candolle, né le à Paris et mort le à Genève, est un botaniste suisse.

Fils d'Augustin Pyrame de Candolle (1778-1841), après des études de droit, il finit par se consacrer à la botanique. Il continue l'immense œuvre de son père, Prodromus Systematis Naturalis Regni Vegetabilis, qu'il termine en 1873. Il est le coauteur, avec son fils Casimir Pyrame de Candolle, de l'ouvrage Monographiae phanerogamarum, une suite de monographies complétant le Prodromus.

Il est l'un des rares scientifiques du XIXe siècle, avec Darwin, à s'intéresser à l'origine des plantes cultivées et leur domestication par l'homme à partir d'espèces sauvages. Il leur consacre son ouvrage de 1882, Origine des plantes cultivées (daté de 1883)[1]. Il adopte pour cela une approche pluridisciplinaire utilisant principalement la botanique, l'archéologie et la linguistique. L'archéologie permet de dater grossièreement les lieux et les dates de première culture des plantes, la linguistique (notamment les noms vernaculaires) donne une indication de la provenance supposée des végétaux cultivés, mais avec un risque important de confusion (le maïs, originaire d'Amérique, était ainsi parfois appelé "blé de Turquie") et enfin la botanique permet de trancher entre les différentes hypothèses possibles, notamment en comparant aux plantes domestiques les végétaux sauvages que des collègues lui envoyaient. De Candolle publie ainsi de nombreuses prédictions quant à l'origine des plantes cultivées de son époque, dont la plupart se révéleront exactes, ses seules erreurs étant faites sur des cas pour lesquels de Candolle lui-même s'était montré incertain[2].

Il est élu membre étranger de l'Académie royale des sciences de Suède en 1859 et reçoit la médaille linnéenne en 1889. De Candolle est à l'origine des Lois de la nomenclature botanique adoptées lors du Congrès international de botanique de 1867 à Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (la) Augustin Pyrame de Candolle (vol. 1-7), Alphonse Pyrame de Candolle (vol. 8-17) et al., Prodromus Systematis Naturalis Regni Vegetabilis : sive, enumeratio contracta ordinum generum specierumque plantarum huc usque cognitarum, juxta methodi naturalis normas digesta, Paris, Sumptibus Sociorum Treuttel et Würtz, 1824-1873.
  • Géographie botanique raisonnée, 1855.
  • Histoire des sciences et des savants depuis deux siècles, 1873.
  • (la) Alphonse de Candolle et Casimir de Candolle (9 vol.), Monographiae phanerogamarum : Prodromi nunc continuatio, nunc revisio, Paris, Sumptibus G. Masson, 1878-1896
  • La phytographie ou l’art de décrire les végétaux considérés sous différents points de vue, 1880.
  • Origine des plantes cultivées, 1882. en ligne sur Pl@ntUse
  • Augustin Pyramus de Candolle, Alphonse de Candolle 1862), Mémoires et souvenirs de Augustin-Pyramus de Candolle, écrit par lui-même et publiées par son fils à Genève avec books.google

Références[modifier | modifier le code]

  1. Baudet, Jean., De l'outil à la machine : histoire des techniques jusqu'en 1800, Vuibert, (ISBN 2711753239, OCLC 635988447, lire en ligne)
  2. Jean Guillaume, Ils ont domestiqué plantes et animaux : Prélude à la civilisation, éditions Quæ, (ISBN 2759208923 et 9782759208920), chap. 1 (« On a retrouvé nos ancêtres »).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

A.DC. est l’abréviation botanique standard de Alphonse Pyrame de Candolle.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI