Manifestations de 1999 à Seattle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la politique
Cet article est une ébauche concernant la politique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La police de Seattle utilise du gaz poivre sur les manifestants.

Les manifestations de Seattle, émeutes de Seattle ou encore bataille de Seattle désignent le mouvement de protestation qui a pris corps les 29 et 30 novembre 1999 à Seattle, à l'occasion d’un sommet de l'Organisation mondiale du commerce.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Il s'agit des premières manifestation altermondialistes d'envergure qui préfigurent les émeutes anti-G8 de Gênes de 2001. L'événement est symbolique et fondateur à plus d'un titre :

  • c'est la première fois qu'une manifestation arrive à bloquer un sommet international ;
  • les militants viennent du monde entier, agissent par la non-violence (à part quelques groupes de Black Bloc qui s'en prennent à des symboles du capitalisme) et sont réprimés brutalement par des policiers.

La bataille de Seattle est avant tout un exemple de l'utilisation de l'information pour mobiliser au-delà même de l'évènement.

Le réalisateur Stuart Townsend en a tiré un film intitulé Bataille à Seattle (sorti en 2008).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Barlow M, Clarke T, La bataille de Seattle Société civile contre mondialisation marchande, Fayard, 2002.
  • Fougier E, Altermondialisme, Un nouveau mouvement d’émancipation, Éditions Lignes de repère, 2004.
  • Philippe Pignarre et Isabelle Stengers, La Sorcellerie capitaliste, La Découverte, 2005.
  • François L et Huyghe FB, Contre-pouvoirs, de la société d'autorité à la démocratie d'influence, Ellipses, 2009.
  • David Solnit et Rebecca Solnit (dir.), The Battle of the Story of the “Battle of Seattle”, AK Press, 2009.