Maissiat (chanteuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Amandine Maissiat
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (35 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Amandine Maissiat, également connue sous le nom de Maissiat, née le à Lyon[1], est une chanteuse française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Depuis l'enfance, cette lyonnaise d'origine est éprise de musique ; on la voit poser à 5 ans tenant une guitare en plastique ; elle apprend le piano à 11 ans[2]. Sa mère exerce la profession d'institutrice et son père est fonctionnaire chez France Télécom[1].

Amandine passe son bac littéraire à 16 ans puis entre à l'École des métiers de la communication (EFAP) à Lyon[3]. A 20 ans, elle entre dans une société de production audiovisuelle, la Compagnie Lyonnaise de Cinéma, qu'elle quitte au bout d'un an et demi[1].

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Subway[modifier | modifier le code]

Elle crée alors un groupe musical, puis un autre. En 2005, elle rejoint le groupe féminin Subway, remplaçant la chanteuse Séverine qui quittait le groupe, auquel elle apporte ses capacités de chanteuse, de musicienne (piano, guitare) et ses textes.

Carrière solo[modifier | modifier le code]

En 2009 elle quitte Subway pour se lancer dans une carrière en solo.

A la rentrée 2012 sort un premier EP de cinq titres, Maissiat. En février 2013, après trois ans de travail, sort l'album Tropiques, qui comprend 10 titres, et auquel contribue Katel. En octobre de la même année l'album est réédité, enrichi de quatre chansons inédites, sous le titre Retour aux Tropiques.

Après une tournée en 2013 et 2014, elle revient avec son deuxième album Grand amour qui sort le 18 mars 2016. Pour ce nouvel opus, elle collabore encore avec Katel mais aussi avec Jean-Louis Piérot (qui a travaillé notamment avec Etienne Daho et Alain Bashung). On y décèle "une plume délicate et des notes subtiles" où "tout est dans la justesse et la finesse"[4]

Influences[modifier | modifier le code]

Elle perd ses influences rock, et on la compare à Françoise Hardy, dont elle a repris Gin Tonic sur scène[5] ; on évoque également Bashung et Étienne Daho[6].

Elle bénéficie d'une critique très favorable : « Elle a une voix de cathédrale, mais pas seulement. Maissiat écrit superbement des textes sombres… »[7].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Elle reçoit le Prix Barbara du ministère de la Culture en 2013[8]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Principaux concerts[modifier | modifier le code]

2012[modifier | modifier le code]

15 mars: Les Trois Baudets (Paris). 27 juin: Les Trois Baudets (Paris). 19 septembre: La Cité internationale (Paris)

2013[modifier | modifier le code]

04 avril: Le Café de la Danse (Paris). 21 juin: Fête de la Musique (Palais Royal - Paris). 15 juillet: Les Francofolies (La Rochelle). 19 novembre: La Maroquinerie (Paris)

2014[modifier | modifier le code]

12 février: Les Trois Baudets (Paris). 24 avril: Le Printemps de Bourges (Bourges)

2016[modifier | modifier le code]

11 avril: Le Carreau du Temple (Paris). 11 mai: Le Carreau du Temple (Paris)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Philippe Brochen, « Amandine Maissiat, chapeau haut » sur Libération, 9 mai 2016
  2. Les chroniques de Mandor interview, 4 avril 2013
  3. [1] Rencontre avec Amandine MAISSIAT, EFAP Lyon 2002, chanteuse du groupe SUBWAY
  4. [2]
  5. Le-hiboo.com Un rendez-vous de la lune avec Maissiat
  6. Lecargo.org Maissiat - "Des souvenirs de fins de nuit"
  7. Sophie Delassein, En hausse : Amandine Maissiat, critique du disque Tropiques, in le magazine Le Nouvel Observateur, no 2521, 28 février 2013, p. 110
  8. [3]