Maison Géry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Géry (homonymie).
image illustrant les monuments historiques français image illustrant Saint-Denis de La Réunion
Cet article est une ébauche concernant les monuments historiques français et Saint-Denis de La Réunion.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Maison Géry
Image illustrative de l'article Maison Géry
Localisation
Situation 23, rue Sainte-Anne
La Réunion
Drapeau de la France France
Coordonnées 20° 52′ 54,5″ Sud, 55° 27′ 01″ Est

Géolocalisation sur la carte : La Réunion

(Voir situation sur carte : La Réunion)
Maison Géry

Géolocalisation sur la carte : Saint-Denis

(Voir situation sur carte : Saint-Denis)
Maison Géry
Architecture
Orientation Sud-sud-est
Histoire
Propriétaire Guillaume Jean Hippolyte Chastenet de Géry Pellevoisin et Sabine Tardif
Protection  Inscrit MH (2012)

La maison Géry est une maison remarquable de l'île de La Réunion, département d'outre-mer français dans le sud-ouest de l'océan Indien. Située dans le centre-ville de Saint-Denis au 23, rue Sainte-Anne, elle est inscrite aux Monuments historiques depuis le [1].

La maison fut édifiée en 1820, puis connut plusieurs adjonctions de pièces ; les sept toits recouvrant la maison témoignent de ces ajouts. Les travaux de recherche réalisés par Bernard Leveneur ont permis de retracer ces évolutions.

Du fait de la présence de termites, la maison à fait l'objet de deux campagnes de rénovation d'une année chacune (2012 et 2014) durant lesquelles elle a été désossée, chaque pièce de bois abîmée étant remplacée à l'identique, avec les méthodes traditionnelles (sous contrôle et avec les conseils de l'architecte des bâtiments historiques). Le mur de clôture a également été démonté et reconstruit à l'identique (pierres et mortier bâtard et chaux).

La maison est ouverte à la visite (jardin, dépendances et varangue) par l'intermédiaire de l'office du tourisme intercommunal du nord (OTI).

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :