Chapelle de La Redoute

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chapelle Saint-Louis
Image illustrative de l’article Chapelle de La Redoute
Présentation
Nom local Chapelle Saint-Louis
Culte Catholicisme
Type Chapelle
Protection Logo monument historique Inscrit MH (2007)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région La Réunion
Département La Réunion
Ville Saint-Denis
Coordonnées 20° 52′ 58,2″ sud, 55° 26′ 34″ est
Géolocalisation sur la carte : La Réunion
(Voir situation sur carte : La Réunion)
Chapelle Saint-Louis
Géolocalisation sur la carte : Saint-Denis
(Voir situation sur carte : Saint-Denis)
Chapelle Saint-Louis

La chapelle de La Redoute ou chapelle Saint-Louis est une chapelle catholique située à Saint-Denis de La Réunion, dans le quartier de La Redoute et la caserne du même nom.

Édifiée en 1751, cette ancienne poudrière aussi appelée poudrière de La Redoute est la chapelle militaire de la garnison de Saint-Denis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les armes royales sur le fronton du bâtiment.

En 1750, le conseil supérieur de Bourbon décida de la construction d'une poudrière pour remplacer celle du quartier Saint-Denis, qui était située au milieu des maisons en bois, couvertes de palmes, et présentait un réel danger pour les habitants.

Ce bâtiment fut édifié l'année suivante, sur les plans de l'ingénieur du roi Antoine Marie Desforges-Boucher[1], dessinés en 1741. Constituant la poudrière de la deuxième ligne de défense de la Compagnie des Indes, il fut placé à contre-pente des tirs pouvant parvenir de la mer, sur la petite plaine située entre le rempart de La Montagne et la rivière Saint-Denis (La Réunion).

Après deux siècles d'utilisation comme magasin à poudre, il fut affecté à l'aumônerie militaire catholique des Forces armées de la zone sud de l'océan Indien et devint la chapelle de garnison.

Protection[modifier | modifier le code]

L'édifice est inscrit en totalité, y compris son mur d'enceinte et son terrain d'assiette, à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis le [1],[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice no PA97400094, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. (fr) « Liste des monuments historiques de La Réunion », Direction régionale des affaires culturelles de La Réunion, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Ressource relative à la religionVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • -
  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :