Maître du Bréviaire de Jean sans Peur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maître du Bréviaire de Jean sans Peur
Période d'activité
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata-Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
EnlumineurVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieux de travail
Bourges (?), Paris (?)Voir et modifier les données sur Wikidata
Influencé par
Œuvres réputées

Le Maître du Bréviaire de Jean sans Peur est un maître anonyme enlumineur actif en France entre 1406 et 1420. Son nom est forgé par l'historien de l'art Millard Meiss d'après un bréviaire qu'il a enluminé pour le compte de Jean Ier de Bourgogne.

Éléments biographiques et stylistiques[modifier | modifier le code]

Ce peintre est sans doute d'origine néerlandaise, comme les frères de Limbourg, avec qui il a longtemps été confondu. Il emprunte un très grand nombre de modèles, non seulement aux manuscrits des frères, mais aussi dans d'autres manuscrits réalisés pour Jean Ier de Berry, pour qui il a sans doute travaillé à Bourges, comme Les Très Belles Heures du duc de Berry. Selon Patricia Stirnemann, il collabore à la réalisation des Très Riches Heures du duc de Berry à un tout petit niveau en réalisant plusieurs initiales lors de la première campagne. Il passe ensuite au service de la cour de Bourgogne, réalisant son principal manuscrit, le bréviaire peint pour le duc Jean sans Peur. Le reste de sa carrière est plus difficile à suivre. Il est peut-être passé par Avignon, où il aurait réalisé un recueil des privilèges des monnayeurs de la ville. Il termine sans doute sa carrière en travaillant à son compte en réalisant des livres d'heures pour une clientèle champenoise et franc-comtoise[1].

Son style, comme les frères de Limbourg, est marqué par l'art de l'orfèvrerie de l'époque, dans le rendu des surfaces dorées. Il montre une grande maîtrise dans le rendu des textures mais beaucoup moins dans celui de l'espace[1]. Il copie les motifs et scènes des Limbourg mais en les adaptant, voire en les améliorant[2].

Manuscrits attribués[modifier | modifier le code]

Miniature de l'Ascension, Bréviaire de Jean sans Peur, Add35311 f.333v.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Millard Meiss, French Painting in the time of Jean de Berry, New York et Londres, Phaidon, 1970-1974
  • Millard Meiss, « Le "Maître du Bréviaire de Jean sans Peur" et les frères Limbourg », Bulletin de la Société nationale des Antiquaires de France,‎ 1970 [1972], p. 165-166
  • Elisabeth Taburet-Delahaye (dir.), Paris 1400 : Les arts sous Charles VI, Fayard/RMN, , 413 p. (ISBN 2213620229), p. 271

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]