MPL 16

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
MPL 16
Description de cette image, également commentée ci-après
Rame MPL16 sur la voie 6 des ateliers de La Poudrette
Identification
Exploitant(s) Keolis Lyon
Composition 2 motrices (M-M)
Couplage UM2 Prévu en heure de pointe (4 voitures au total)
Constructeur(s) Alstom
No  de série 701-702 à 759-760
Nombre 30 rames commandées, 3 rames reçues
Mise en service Prévue pour fin 2020
Service commercial 2020 -
Utilisation Métro de Lyon Ligne B Ligne D
Caractéristiques techniques
Roulement Pneus
Écartement standard
Gabarit UIC
Captage Frotteur
Tension ligne de contact 750 V
Largeur 2,89 m
Hauteur 3,45 m
Longueur totale 36,1 m
Portes 12 (6 par motrice)
Capacité 325

Le MPL 16 est un métro sur pneumatiques automatique conçu par Alstom pour le métro de Lyon.

Le nom du matériel vient du sigle accolé à la date de commande du matériel : Métro Pneus Lyon 2016.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du projet Avenir Métro, le SYTRAL a décidé de commander de nouvelles rames de métro sur pneus à pilotage automatique intégral pour les lignes B et D du réseau[1].

Automatisation de la ligne B[modifier | modifier le code]

Le projet Avenir Métro prévoit l'automatisation intégrale et le renouvellement du matériel roulant de la ligne B du métro, ce qui justifie la commande de rames MPL 16 pour cette ligne en remplacement des MPL 75. Les rames MPL 75 libérées par la ligne B seront alors redéployées sur la ligne A en renfort des autres MPL 75 qui circulent déjà sur cette ligne. À l'horizon 2023, il est prévu de faire circuler 30 rames MPL 16 de deux voitures sur la ligne B.

Les quatre premières rames MPL 16 sans conducteur pourraient circuler à partir de la fin de l'année 2019 en cohabitation avec les rames MPL 75 exploitées avec conducteur. Ensuite, à partir de la mi-2020, les rames MPL 75 seront progressivement retirées du service sur la ligne B pour y être remplacées par les MPL 16. C'est au terme de ce processus que la ligne sera entièrement exploitée en pilotage automatique sans conducteurs[2].

Tout comme la ligne D, la ligne B ne comportera pas de portes palières mais des barrières immatérielles de sécurité en bord de quai pour couper automatiquement le trafic ainsi que le courant circulant dans les barres de guidage en cas de chute d'une personne.

Renforcement de la ligne D[modifier | modifier le code]

La ligne D connaît une augmentation continue de sa fréquentation, c'est pour cette raison que dix nouvelles rames supplémentaires ont été commandées afin d'augmenter la capacité de la ligne. Ces rames circuleront en cohabitation avec les rames MPL 85 également automatiques.

Ces nouvelles rames seront mises en service parallèlement au renouvellement prévu en 2023 du système de pilotage automatique de la ligne. Il sera remplacé par le système de pilotage nouvellement déployé sur la ligne B.

Pilotage automatique[modifier | modifier le code]

Les rames MPL 16 sont dotés d'un système de pilotage automatique intégral, conçu et fabriqué par Alstom sur le site de Villeurbanne.

Pupitre provisoire de pilotage des rames MPL16
Pupitre provisoire de pilotage des rames MPL16

Chaque motrice dispose d'un pupitre de secours caché à chaque extrémité de la rame. Ces pupitres (verrouillés en temps normal) sont utilisés en cas de panne du système de pilotage automatique et pour déplacer les rames au dépôt. Ces derniers servent également à acheminer les rames du dépôt de la Poudrette situé à Vaulx-en-Velin jusqu'au début de la ligne B à la station Charpennes, car la portion de la ligne A empruntée n'est pas équipée de barrières immatérielles de sécurité ni de pilotage automatique compatible MPL16. Les pupitres présents sur les premières rames livrées sont provisoires, en effet, ces derniers jugés trop larges par le SYTRAL de peur que des voyageurs s'allongent dessus, seront remplacés par des plus fins par les équipes d'Alstom.

Livraison du matériel[modifier | modifier le code]

Les rames MPL 16 sont acheminées par convoi exceptionnel depuis les ateliers d'Alstom de Valenciennes jusqu'aux ateliers de maintenance de la Poudrette à Vaulx-en-Velin. La première rame a été livrée le 25 avril 2019[3], et la dernière devrait arriver en 2023.

Liste des rames reçues[modifier | modifier le code]

Ordre de fabrication Numérotation SYTRAL Date de livraison Mise en service
2 703-704 25/04/2019 fin 2020
4 707-708 19/09/2019 fin 2020
5 709-710 21/11/2019 fin 2020

Conception[modifier | modifier le code]

Le design du MPL 16 a été confié à l'agence lyonnaise "10-6 DeSign"[4], qui a également conçu les courbes du Renault Scénic IV[5], ou du futur TGV américain[6] en partenariat avec Alstom.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alstom fournira une nouvelle génération de métros à la Métropole de Lyon
  2. [PDF] Dossier de presse du projet « Avenir Métro » - Avril 2017
  3. « Métro B: une nouvelle rame est arrivée à Lyon », sur www.leprogres.fr (consulté le 26 avril 2019)
  4. « ALSTOM Metro Lyon TCL - 10-6 DeSign », 10-6 DeSign,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2018)
  5. « RENAULT Scenic IV - 10-6 DeSign », 10-6 DeSign,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2018)
  6. « ALSTOM TGV U.S. Amtrak - 10-6 DeSign », 10-6 DeSign,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]