Lucille Starr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lucille Starr
Image dans Infobox.
Lucille Starr en 1965.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
Las VegasVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Lucille Marie Raymonde SavoieVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Domaine
Composition musicale (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
The Canadian Sweethearts (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Instruments
Labels
A&M Records, Epic Records, Quality Records (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique

Lucille Starr, nom de scène de Lucille Raymonde Marie Savoie, née le à Saint-Boniface, à côté de Winnipeg dans la province du Manitoba au Canada et morte le à Las Vegas[1], est une chanteuse canadienne franco-manitobaine de folk et de country.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lucille Savoie joua très tôt de la musique, notamment de la guitare, de la guitare basse et de la mandoline. Elle s'installa à Port Coquitlam dans le quartier francophone de Maillardville en Colombie-Britannique. Au cours de son adolescence, elle chante avec l'ensemble musical francophone Les Hirondelles.

En 1954, Lucille Savoie commence sa carrière à Vancouver sous le nom de « Lucille Starr ».

Son plus grand succès est son album The French Song avec le succès de la chanson Quand le soleil dit bonjour aux montagnes, écrite par les auteurs-compositeurs américains Harry Pease et Larry Vincent, et traduite et interprétée en français sous le titre "Bonjour mon soleil" par la chanteuse Carmen Richer en 1945. Sa voix est caractérisée par son vibrato qui en fait une chanteuse de Yodel. Elle devient célèbre au milieu des années 1960 aux États-Unis, au Canada, en Europe et jusqu'en Australie. Elle vend entre 1 million et cinq millions d'exemplaires par album, notamment avec ses chansons à succès telles que Yours, Crazy Arms, Jolie Jacqueline et Bonjour Tristesse.

En 1987, Lucille Starr est la première femme à être intronisée au Hall d'Honneur de l'Association de la musique country canadienne.

En 1989, elle est admise au Canadian Country Music Hall of Fame[2]. Elle est également la première femme à remporter le prix Europe's Gold Tulip Award.

En 2005, elle est membre honoraire de l'Aboriginal Music Hall of Fame du Canada. Une rue de Port Coquitlam en Colombie-Britannique porte son nom[3].

Mort[modifier | modifier le code]

Lucille Starr est décédée le 4 septembre 2020 des suites d’une longue maladie.

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 1956, Lucille Starr rencontre le chanteur, auteur-compositeur, guitariste et violoneux Bob Regan, avec qui elle forme un duo country, les Canadian Sweethearts. Lucille Savoie et Bob Regan se marient et s'installent à Los Angeles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]