Lucien Agnel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agnel.
Lucien Agnel
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activités
Imprimeur, résistantVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction
Tombe de Lucien Agnel - Miribel.jpg

sépulture

Lucien Agnel, né en 1892[1] et mort en 1975[1], est un imprimeur, un syndicaliste[2] et un résistant français. Il est inhumé au cimetière Saint-Martin de Miribel[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Vue du petit square Lucien Agnel (rectangle rouge), situé près de l’église Saint-Romain de Miribel.

Imprimeur de profession[1], il est décoré de la Croix de guerre 1914-1918 à la suite de sa démobilisation en 1919[1].

Résistant durant la Seconde Guerre mondiale, son matériel d'impression lui permet de 1940 à 1944 d'imprimer successivement trois journaux clandestins[1] : Franc-Tireur, Le Père Duschène et Le Coq Enchaîné[2].

Il a été adjoint au maire de Miribel de 1945 à 1947[3]. Il y a un square Lucien-Agnel à Miribel.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Ouvrage collectif, Richesses touristiques et archéologiques du canton de Miribel : Miribel, Beynost, Neyron, Saint-Maurice-de-Beynost, Thil, , 207 p. (ISBN 2-907656-27-9), p. 68.
  2. a et b Dominique Veillon, Le franc-tireur, Flammarion, coll. « Sciences humaines », , 428 p. (lire en ligne), p. 95.
  3. Jean Beaufort, Miribel de 1900 à l'an 2000, Montluel, SARL J.Bandelier, , p. 27.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :