Lost in the Stars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lost in the Stars (titre original) est une tragédie musicale[1] américaine, sur une musique de Kurt Weill, créée à Broadway en 1949.

Argument[modifier | modifier le code]

En Afrique du Sud, durant l'apartheid, le pasteur noir Stephen Kumalo se rend à Johannesburg afin de rechercher son fils Absalom dont il est sans nouvelles. Il apprend que ce dernier a mal tourné et que, lors d'une tentative de cambriolage dans la maison d'un riche propriétaire blanc, il a tué le fils Arthur Jarvis, avocat opposé à l'apartheid. Le pasteur, partagé entre son amour filial et ses convictions religieuses, est alors confronté au père, James Jarvis, qui défend les droits des blancs...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution originale[modifier | modifier le code]

Numéros musicaux[modifier | modifier le code]

Acte I
  • The Hills of Ixtapo (le maître de chant, chœur)
  • Thousands of Miles (Stephen Kumalo)
  • Train to Johannesburg (le maître de chant, chœur)
  • The Search (Stephen Kumalo, le maître de chant, chœur)
  • The Little Grey House (Stephen Kumalo, chœur)
  • Who'll Buy ? (Linda)
  • Trouble Man (Irina)
  • Murder in Parkwold (chœur)
  • Fear (chœur)
  • Lost in the Stars (Stephen Kumalo, chœur)
Acte II
  • The Wild Justice (le maître de chant, chœur)
  • O Tixo, Tixo, Help Me (Stephen Kumalo)
  • Stay Well (Irina)
  • Cry, the Beloved Country (le maître de chant, chœur)
  • Big Mole (Alex)
  • A Bird of Passage (un villageois, chœur)
  • Thousands of Miles - reprise (chœur)

Reprise à Broadway[modifier | modifier le code]

Adaptation au cinéma[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Contrairement à ce que mentionnent par erreur certaines sources, il ne s'agit pas d'une comédie musicale.