Lorraine Hansberry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lorraine Hansberry
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 34 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Carl Augustus Hansberry (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Distinction
Chicago Gay and Lesbian Hall of Fame (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

Lorraine Hansberry[1], née le à Chicago et morte le à New York, est une dramaturge américaine, militante pour les droits des femmes, l'égalité raciale et les droits civiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lorraine Hansberry marque les esprits et son époque pour avoir été la première femme noire à voir une de ses pièces jouée à Broadway : Un raisin au soleil, en 1959. Le titre est inspiré d’un poème de Langston Hughes[2], Harlem. En racontant l’histoire d’une famille afro-américaine vivant pauvrement à Chicago et qui se questionne sur la bonne utilisation d’un chèque de 10 000 dollars, Lorraine Hansberry évoque un épisode de son enfance. En effet, en 1940, son père, Carl Hansberry, courtier immobilier à succès, gagne le droit devant la Cour suprême des États-Unis, d’acquérir une maison dans un quartier blanc de Chicago. L’affaire, qui fait grand bruit, est connue dans la jurisprudence civile américaine sous le nom de Hansberry v. Lee (en)[3].

Dernière de quatre enfants, ses parents refusent que soit écrit sur son certificat de naissance le “Negro” d’usage et le remplacent par « Black ».

En 1950, Lorraine Hansberry s’installe à New York et, déjà militante, travaille pour le journal Freedom dès 1951. Elle y est tour à tour réceptionniste, dactylo, assistante, tout en écrivant des articles et des éditoriaux. Ses sujets de prédilection sont la lutte pour les droits civiques, mais elle se bat aussi contre toute forme d’impérialisme et de colonialisme. En 1953, elle épouse l’activiste politique Robert Nemiroff (en). Elle se consacre ensuite à l’écriture. En 1957, sa pièce A Raisin in the Sun, est publiée. C’est un succès immédiat et Lorraine Hansberry remporte plusieurs prix. Quelques mois plus tard, la pièce est jouée à Londres et, en 1961, elle est adaptée au cinéma[4].

En 1958, elle fait la connaissance de James Baldwin lors d’une répétition à l’Actors Studio. Le 24 mai 1963, elle rencontre avec lui, le ministre de la justice Bob Kennedy, pour demander une protection policière pour une petite fille noire le jour de la rentrée des classes, dans le sud. Elle déclare à cette occasion : « Nous souhaiterions un engagement moral de votre part ». Leur demande ne sera pas entendue. Elle assume son lesbianisme et remet en question le patriarcat et les relations interraciales[5].

En 1963, on lui découvre un cancer du pancréas. Elle meurt en 1965, à l'âge de 34 ans en laissant derrière elle plusieurs œuvres inachevées, dont la pièce Les Blancs que Robert Nemiroff termine et qui est considérée comme son chef-d'œuvre. Robert Nemiroff regroupe divers écrits de Lorraine Hansberry dans un ouvrage intitulé To Be Young, Gifted and Black, qui devient le titre d’une des plus célèbres chansons de Nina Simone[5].

Hommage et postérité[modifier | modifier le code]

  • Prix New York Drama Critics pour la meilleure pièce de Broadway de la saison 1958-1959[6].
  • Lorraine Hansberry fait partie des femmes cités dans l'installation de l'artiste féministe Judy Chicago, The Dinner Party[6].
  • Une scène de l'épisode The Greatest Story Ever Told (E4S2) de la série American Gods fait directement mention d'une citation tirée de sa pièce A Raisin in the Sun.
  • Exposition Twice Militant: Lorraine Hansberry’s Letters to "The Ladder", Elizabeth A. Sackler Center for Feminist Art, Brooklyn Museum, 2014[7].
  • Prix spécial du jury pour le script, pour A Raisin in the Sun , Festival de Cannes, 1959[8].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Imani Perry, Looking for Lorraine: The Radiant and Radical Life of Lorraine Hansberry, Beacon Press, , 256 p. (ISBN 9780807064498)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Lorraine Hansberry | American playwright », Encyclopedia Britannica,‎ (lire en ligne, consulté le 21 novembre 2017)
  2. (en) « Langston Hughes | Academy of American Poets », sur www.poets.org (consulté le 28 avril 2016).
  3. « Hansberry v. Lee 311 U.S. 32 (1940) », sur Justia Law (consulté le 28 avril 2016).
  4. Elle l'est à la télévision en 1981, après une version musicale en 1973. En 2014, elle fait l'objet d'une reprise à Broadway, avec Denzel Washington dans le rôle-titre
  5. a et b Cécile Daumas, « Lorraine Hansberry, Noire sur planches », sur Libération.fr, (consulté le 29 juin 2020)
  6. a et b « Brooklyn Museum: Lorraine Hansberry », sur www.brooklynmuseum.org (consulté le 29 juin 2020)
  7. « Brooklyn Museum: Twice Militant: Lorraine Hansberry’s Letters to “The Ladder” », sur www.brooklynmuseum.org (consulté le 29 juin 2020)
  8. « Lorraine HANSBERRY - Dictionnaire créatrices », sur www.dictionnaire-creatrices.com (consulté le 29 juin 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]