Liu Wen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Liu Wen
Liu Wen défilant pour Michael Kors en 2014.
Liu Wen défilant pour Michael Kors en 2014.

Naissance (31 ans)
Yongzhou (Hunan), Chine
Nationalité Drapeau de la République populaire de Chine Chinoise
Physique
Cheveux Noirs
Yeux Noires
Taille 1,78 m
Mensurations (US) 32-21-35.5
(EU) 81-54.5-90
Taille vêtement (US) 2 / (EU) 32
Pointure (US) 8 / (EU) 38.5 / (UK) 5.5
Carrière
Agence Elite Model Management
The Society Management (en)
Select Model Management (en)

Liu Wen, née le à Yongzhou en Chine est un mannequin chinois.

Elle est actuellement l'égérie de Estée Lauder, H&M et Gap[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'âge de dix-sept ans, alors qu'elle travaille comme guide touristique[2], elle remporte le concours « New Silk Road World Model ».

Elle commence sa carrière en 2007, en posant en couverture des versions chinoises de FHM, Vogue et Marie Claire[3]. L'année suivante, elle signe un contrat avec l'agence de mannequins Marilyn Agency[4]. Ses premiers défilés se font en , lors des semaines des défilés de Milan et de Paris[5], notamment pour Karl Lagerfeld et Jean Paul Gaultier[6].

En 2009, elle est le premier mannequin chinois à défiler pour la marque de lingerie Victoria's Secret[7],[8],[n 1]. Elle continue de participer à leurs défilés jusqu'en 2012[9]. Le , elle est le premier mannequin à avoir son Model Wall sur le site internet du Vogue américain[10]. La même année, elle est le mannequin ayant participé au plus de défilés, 74[11].

En 2010, elle devient l'égérie d'Estée Lauder aux côtés de Constance Jablonski et Joan Smalls. Elle est leur première égérie asiatique[12],[13].

En 2013, elle dessine, avec Joan Smalls, Daphne Groeneveld et Lindsey Wixson, les vingt-trois modèles de la collection printanière The New Icons de H&M[14],[15],[16].

En 2014, elle pose en couverture de Vogue China avec une Apple Watch à son poignet[17] ; c'est la première fois que cet objet est porté dans un magazine[11].

Selon le magazine Forbes, elle est le 5e mannequin le mieux payé au monde en 2013 avec un revenu annuel estimé à 4,3 millions de dollars[18]. En 2014 elle se hisse à la troisième place de ce classement avec un revenu annuel estimé à plus de 7 millions de dollars[19]. Elle est la première asiatique de l'histoire à s'y faire une place[réf. souhaitée].

En 2015, elle participe à la version chinoise de l'émission "We Got Married" avec Siwon des Super Junior.

En 2016, elle retourne dans le défilé Victoria's Secret.

En 2017, Liu défile pour son cinquième spectacle de mode de Victoria's Secret. Lorsqu'elle a arpenté le podium de VS pour la première fois, elle était alors le seul mannequin asiatique à le faire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par la suite, il y a aussi Sui He depuis 2011, Shu Pei (it) en 2012 et Ming Xi depuis 2013.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sophie Gallay, « Mode in China : qui est vraiment Liu Wen ? », mode, sur glamourparis.com,
  2. « Liu Wen », mannequins, sur grazia.fr
  3. (en) « Liu Wen », TheCut, sur nymag.com, New York Media LLC
  4. (en) Kendall Herbst, « Meet the New Girl: Liu Wen », the cut, sur nymag.com, New York,
  5. (en) Sarah Karmali, « Liu Wen: Catwalk CV », news, sur vogue.co.uk,  : « Wen made her international fashion week debut during the spring/summer 2008 shows »
  6. (en) James Lim, « The Freshman Class: Meet the New Girls of the Season », the cut, sur nymag.com, New York,
  7. (en) Christina Larson, « The Liu Wen Express », sur nytimes.com,  : « It was, in other words, hardly fated that a girl from China’s pig country would go on to become, as Liu has, the first Asian model to be the global face of Estée Lauder, the first Chinese model to walk the Victoria’s Secret runway and one of the most booked Asian runway models in the world. »
  8. (en) Amy Odell, « Liu Wen Is the First Asian Model Confirmed for the Victoria’s Secret Fashion Show », the cut, sur nymag.com, New York,
  9. « Le défilé Victoria's Secret 2012 », mode, sur vogue.fr,
  10. (en) Florence Kane, « Liu Wen », Model Wall, sur vogue.com,
  11. a et b L.P., « Liu Wen : la puissance chinoise », mode, sur parismatch.com, Paris Match,
  12. Peggy Frey, « Qui sont les top models du moment ? », madame, sur lefigaro.fr,  : « En 2010, elle devient l’égérie d’Estée Lauder et leur premier visage asiatique. »
  13. (en) James Lim, « Liu Wen the First Asian Face of Estée Lauder », the cut, sur nymag.com, New York,
  14. (en) Sarah Karmali, « H&M’s New Model-Inspired Collection », news, sur vogue.co.uk, Vogue UK,
  15. « H&M Icons, la première collection inspirée par des tops pour H&M », mode, sur glamourparis.com,
  16. Jade Simon, « H&M s’inspire du style des mannequins », mode, sur vogue.fr,
  17. (en) Allison P. Davis, « The Apple Watch Already Landed a Vogue Cover », the cut, sur nymag.com, New York,
  18. (en) « The World's Highest-Paid Models Of 2013 », sur forbes.com
  19. (en) Natalie Robehmed, « The World's Highest-Paid Models Of 2014: Gisele, Doutzen And Adriana Steal The Show », lists, sur forbes.com, Forbes,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :