Jean Paul Gaultier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'entreprise, pour le couturier voir Jean-Paul Gaultier
Jean Paul Gaultier
Description de l'image Jean Paul Gaultier.png.
Création 1982
Fondateurs Jean-Paul Gaultier
Francis Menuge
Forme juridique Société anonyme
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Direction Jean-Paul Gaultier
Activité Luxe
Produits Mode, parfum et beauté
Société mère Puig
Site web www.jeanpaulgaultier.com
Chiffre d’affaires 31 M (2009)

Jean Paul Gaultier est une entreprise française de luxe fondée en 1982 par le couturier Jean-Paul Gaultier et Francis Menuge.

Situation[modifier | modifier le code]

Son siège social est à Paris. La société réalise 31 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2009[1]. Jean-Paul Potard est PDG de la société jusqu'en 2004[2].

Jean-Paul Gaultier à la suite de son départ d'Hermès en 2010 a repris la présidence de la compagnie. La société se concentre sur la fabrication de vêtements de prêt-à-porter et de haute couture. Les accessoires ne représenteraient que 20 % du chiffre d'affaires[3]. Les parfums Jean Paul Gaultier lancés en 1991 sont commercialisés par BPI, la filiale de Shiseido. En 1997, Jean-Paul Gaultier fonde sa maison de haute couture, Gaultier Paris.

En 2000, Hermès International prend 35 % du capital de la société, puis 45 % en 2008. Hermès International revend finalement ses parts en 2011 au groupe espagnol PUIG[4] alors que plusieurs repreneurs étaient en lice[5].

Activités et marques[modifier | modifier le code]

  • Prêt-à-porter : Jean Paul Gaultier Homme, Femme et Maille
  • Haute Couture : Gaultier Paris
  • Accessoires : Maroquinerie Jean Paul Gaultier
  • Bijoux Jean Paul Gaultier
  • Parapluies, Foulards, Cravates, Chaussures Jean Paul Gaultier
  • Parfums : Classique et Fragile pour la Femme; Le Mâle pour l'Homme; Gaultier2, pour Femme et Homme, Madame pour Femme
  • Maquillage : Tout Beau Tout Propre pour Homme, renommé Monsieur en 2010

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cabinet BvDEP, cité dans Challenges,19/03/2009 [1]
  2. Challenges, 19/03/2009
  3. Institut Français de la Mode, cité dans Challenges, 19/03/2009
  4. Jérôme Lefilliâtre « Jean Paul Gaultier passe sous le contrôle de l'espagnol Puig » sur Challenges, 3 mai 2011
  5. Elsa Conesa « Trois candidats en lice pour reprendre Jean Paul Gaultier » sur Les Échos, le 4 avril 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]